Un vétéran de la marine qui a combattu à Iwo Jima et en Corée a 100 ans et partage 9 mots de sagesse

Par Michael Wing
1 août 2019 Mis à jour: 1 août 2019

Peu de réalisations se distinguent de celles de nos anciens combattants qui ont livré des batailles dévastatrices et vu des horreurs inimaginables pour protéger notre patrie.

L’un de ces héros vient tout juste d’avoir 100 ans, franchissant une étape incroyable de plus à son actif.

Le sergent John Farritor, qui a fêté ses 100 ans ce mois-ci, a célébré son incroyable vie de service et de dévouement dans sa communauté de retraités à Vista, en Californie. M. Farritor a livré d’importantes batailles pendant la Seconde Guerre mondiale et la guerre de Corée, notamment à Iwo Jima au Japon et à Chosin Resevoir en Corée du Nord, qui ont été parmi les plus dangereuses et les plus meurtrières des deux guerres.

Au début de la participation des États-Unis à la Seconde Guerre mondiale, M. Farritor s’était enrôlé dans le Corps des Marines des États-Unis à l’âge de 20 ans et a été envoyé au camp d’entraînement en juillet 1941. Il a été l’un des premiers Marines stationnés à la base principale de la Marine dans le camp de la côte ouest de Pendleton.

M. Farritor avait été envoyé au Japon où il a participé à plusieurs batailles importantes dans le Pacifique, notamment à Iwo Jima, l’une des batailles les plus difficiles et les plus emblématiques de la Deuxième Guerre mondiale.

Le premier sergent Farritor a parcouru le Pacifique dans les années 1940, visitant les Philippines, l’Australie, Tsingtao et Shanghai en Chine et Hiroshima au Japon.

Au début des années 1940, M. Farritor a fait une apparition comme membre actif de la distribution militaire dans des films militaires hollywoodiens tels que Salute to the Marines et Sands of Iwo Jima tournés sur des bases militaires.

Après la Seconde Guerre mondiale, M. Farritor s’est joint au 11e Régiment de la marine et a livré des batailles plus féroces pendant la guerre de Corée. Il a participé à l’invasion maritime surprise d’Inchon en Corée du Sud et à l’immense bataille du réservoir de Chosin.

Après avoir été blessé au cours de la bataille, victime d’un éclat d’obus à la main, M. Farritor a refusé d’accepter une médaille de la Purple Heart pour sa peine. Il n’aime pas qu’on l’appelle un héros, en citant un truisme : « Quand j’entends des gens me traiter de héros, je dis que je ne suis pas un héros », a-t-il dit.

« Tous les vrais héros ont été enterrés là-bas », a-t-il ajouté.

Après 20 ans de service actif et 10 ans en tant que membre du corps des réserves de la marine américaine, M. Farritor a pris sa retraite avec une distinction incroyable, puis a écrit ses mémoires dans un livre intitulé Through it All, Stories’From the Top.

Au cours des dernières années, en plus de fêter son centenaire, M. Farritor a reçu une courtepointe « Fibres du courage » de la Quilts of Valor Foundation, qui offre aux anciens combattants réconfort et guérison pour leur service. M. Farritor a reçu sa courtepointe de valeur lors d’une cérémonie dans sa communauté de retraités. L’ancien Marine a dit qu’il la « garderait avec [ses] médailles ».

La vie et les services incroyables du premier sergent Farritor témoignent de l’immense bravoure de nos anciens combattants. Nous félicitons cet ancien combattant pour sa remarquable 100e année sur cette terre et lui souhaitons une bonne santé pour de nombreuses années à venir.

 

RECOMMANDÉ