Un vétérinaire dort dans une niche pour chiens par une froide nuit d’hiver pour montrer comment les chiens souffrent lorsqu’ils sont laissés dehors

Par Louise Bevan
1 février 2020 Mis à jour: 1 février 2020

Le Dr Ernie Ward, vétérinaire, est depuis longtemps un fervent défenseur du bien-être des animaux. En 2017, il s’est intéressé à la condition des animaux de compagnie vivant à l’extérieur pendant les nuits d’hiver glaciales, en menant une expérience consistant à passer une nuit dans une niche de chien en plein air.

Les images tournées depuis sa maison au nord de Chicago, dans l’Illinois, éclairent encore aujourd’hui les décisions des propriétaires d’animaux de compagnie.

Selon le site web de défense des animaux Cesar’s Way, Ernie Ward était devenu frustré par le nombre de personnes qui pensaient que les niches et les couvertures offraient une protection adéquate à leurs animaux contre les températures extérieures glaciales en hiver. Selon le vétérinaire, un manteau de fourrure ne suffit pas à empêcher les animaux de compagnie de souffrir dans des conditions de froid glacial.

De nombreux propriétaires de chiens croyaient également à tort qu’une niche isolée permettrait de piéger et de retenir la chaleur pour le chien qui se tient à l’intérieur.

En janvier 2017, Ernie Ward a décidé de prouver une fois pour toutes que les chiens vivant à l’extérieur souffrent en hiver. Le vétérinaire dévoué a décidé de camper à l’intérieur d’une niche durant une nuit, a filmé son expérience et a ensuite publié les images sur Facebook avec son commentaire.

Illustration – Unsplash | Kate

Paré d’un équipement de ski et de neige « dernier cri » et armé d’un appareil photo, d’un thermomètre et d’un minuteur, Ernie Ward s’est installé dans sa niche de style igloo pour la nuit. Il était temps de se rendre compte par lui-même de ce qu’un chien doit endurer lorsqu’il est forcé de dormir dehors en hiver.

M. Ward explique dans sa publication sur Facebook :

« Chers amis défenseurs des animaux, j’ai créé cette vidéo dans le but de sensibiliser les personnes aux dangers que représente le froid pour les animaux de compagnie. Pour ce faire, j’ai décidé de passer la nuit dans une niche pour chiens. »

« Je voulais découvrir si un chien (ou, dans ce cas, un humain de 82 kg) serait capable de chauffer une niche à une température sûre. Je voulais également savoir quelle serait la température à l’intérieur de la niche lors d’une nuit d’hiver typique. »

Malgré le fait qu’il n’y avait pas de neige au sol et qu’il n’y avait pas beaucoup de vent, Ernie Ward a lu la température à -6,7 °C à 21 heures. Moins d’une heure après le début de l’expérience, Ernie Ward a remarqué que des cristaux de glace se formaient sur le plafond de la niche et a admis que ses pieds s’engourdissaient.

Au bout de quatre heures, le thermomètre a enregistré une température de -9,2 °C, ce qui mettait sa vie en danger, et il a dû jeter l’éponge. « Aucun chien n’est biologiquement adapté à cela », a conclu le vétérinaire. « Il souffre. »

Selon l’Association américaine des médecins vétérinaires, si les races de chiens à poils longs ou épais, comme les huskies de Sibérie, se portent mieux par temps froid, elles sont néanmoins davantage exposées au froid sur de longues périodes. Les animaux à poils courts ont moins de protection et souffriront donc davantage.

Illustration – Shutterstock | Gary Whitton

Selon les experts, les animaux de compagnie à pattes courtes peuvent devenir vulnérables au froid plus rapidement que leurs congénères à pattes longues, parce que leur corps entre en contact avec le sol gelé.

Les animaux de compagnie souffrant de maladies, les très jeunes animaux ou les très vieux animaux peuvent avoir du mal à réguler leur propre température corporelle lorsque la température extérieure baisse. Ils peuvent être encore plus vulnérables que les animaux plus robustes s’ils passent la nuit dans un chenil en plein air.

« Si vous pensez qu’en mettant votre chien dans une niche avec de nombreuses couvertures, il pourra comme par magie se réchauffer et se sentir bien au chaud », conclut Ernie Ward, dans ses images partagées sur Facebook, « vous vous trompez ! Il fait un froid terrible ! ».

Illustration – Shutterstock | volodimir bazyuk

Le message d’Ernie Ward aux propriétaires d’animaux était simple : il peut être vraiment dangereux de laisser les animaux dehors quand la température baisse, alors ramenez-les à l’intérieur la nuit. Aucun animal, quelle que soit sa race, ne mérite de supporter le froid rigoureux d’une nuit d’hiver glaciale.

Ernie Ward implore :

« Si vous envisagez de laisser votre chien ou votre chat dehors, ils vont souffrir. Ensemble, nous pouvons contribuer à limiter leur souffrance et à sauver des vies. »

Il ajoute :

« Nous aimons tellement nos animaux de compagnie, ils demandent si peu en retour. Je pense que le moins que nous puissions faire, c’est de les faire rentrer quand il fait froid. »

Illustration – Shutterstock | Alexander Kolomietz
RECOMMANDÉ