Une adolescente mannequin atteinte de trisomie concourt en danse et défie le pronostic négatif des médecins

Par Louise Bevan
29 février 2020
Mis à jour: 29 février 2020

Kennedy Garcia, de Colorado Springs au Colorado, est une adolescente mannequin à succès. Bien qu’elle soit également atteinte d’un trouble chromosomique appelé trisomie, elle a réussi à surmonter les difficultés pour arriver là où elle est aujourd’hui.

À la naissance de Kennedy, sa mère, Renee, a été informée par les médecins, à la suite de son diagnostic, que sa petite fille aurait une qualité de vie médiocre et devrait être confiée à une institution. « On ne me présentait rien d’autre qu’un tableau négatif et sombre peint par des médecins et des infirmières qui n’avaient aucune idée de ce que l’avenir de mon enfant me réservait », a expliqué Renee, âgée de 40 ans, à Metro.

Une sage-femme a cependant offert à la mère en détresse la première perspective opposée. « Ce n’est que la nuit suivante lorsqu’une aimable sage-femme m’a dit que Kennedy était belle, tout comme sa fille qui était aussi atteinte de cette maladie, que j’ai senti une lueur d’espoir », se souvient Renee.

Renee a refusé de s’incliner devant le pronostic des médecins, croyant que sa petite fille grandirait pour leur prouver qu’ils avaient tort. Quinze ans plus tard, c’est exactement ce que Kennedy a fait. Selon le Daily Mail, Kennedy est aujourd’hui un mannequin et une danseuse participant à plusieurs concours.

Une battante depuis sa naissance, Kennedy a également combattu et vaincu la leucémie. « Pendant sa convalescence, elle a passé beaucoup de temps à regarder des vidéos de danse et, dès qu’elle s’est sentie assez bien, j’ai emmené Kennedy à son premier cours de danse », a confié Renee à Metro.

Depuis 2020, Kennedy assiste souvent à des castings de mannequins à Los Angeles et à New York. Elle est le premier mannequin trisomique à représenter les marques de vêtements américaines, American Girl et Justice Clothing. Selon Yahoo, Kennedy est même devenue un mannequin vedette pour la ligne de maquillage 2020 de l’actrice Milly Bobby Brown, « Florence by Mills », « Stranger Things ».

La vie de l’adolescente à succès n’est pas que du travail. Pendant son temps libre, Kennedy aime passer du temps avec Matthew, son petit ami de 19 ans, qui est également atteint de trisomie.

Renee a admis avoir été émue par la première phrase de Matthew à sa fille : « Je pense que mon téléphone est brisé parce qu’il manque ton numéro », a-t-il dit. Kennedy a été séduite, le couple a assisté ensemble au bal de fin d’année de Matthew à l’automne 2019.

« Kennedy est comme la plupart des filles de son âge », a dit Renee à Metro, ajoutant que sa fille de 15 ans est également proche de ses frères et sœurs Kassidy, âgée de 20 ans, Kameron, 18 ans, et Keegan, 12 ans. « Elle a une bande d’amis qui l’adorent, a-t-elle ajouté, elle aime danser, chanter et faire des expériences avec ses cheveux et son maquillage. »

« On m’avait vraiment fait croire qu’aucune des étapes normales ne serait atteinte », a dit Renee. « Nous sommes tous incroyablement fiers d’elle et de tout ce qu’elle a accompli. »

Kennedy maintient une présence active sur les médias sociaux avec près de 69 000 supporteurs sur Instagram et fait même le tour des écoles avec sa mère pour discuter et éduquer les étudiants à travers le pays sur la trisomie.

Renee aide sa fille à gérer ses comptes de médias sociaux pour une raison très importante. « Je lis tous les messages et commentaires de Kennedy avant qu’elle n’y ait accès », explique-t-elle au Mirror. « La plupart sont charmants, mais il y a eu des occasions où les gens ont été cruels ou méchants. »

Cependant, la fille de Renee sait se défendre. Une fois, remarquant un commentaire cruel la qualifiant de « laide » avant que sa mère ne puisse le filtrer, Kennedy a simplement répondu : « Non, je ne le suis pas. »

En tant que défenseur des personnes atteintes de sa condition, Kennedy rejoint les rangs d’autres jeunes femmes comme le mannequin australien Madeline Stuart, l’influenceuse de mode Megan Bomgaars et le mannequin portoricain Sofia Jirau.

« Elle a apporté tant de joie et de rire dans nos vies, a expliqué Renee à Metro, et est devenue une jeune femme magnifique et drôle avec le monde à ses pieds. »

« J’espère que les gens verront que mes amis et moi sommes comme eux », a dit Kennedy au journal The Mighty. « Et j’espère qu’ils se lieront d’amitié avec des personnes atteintes de trisomie, car nous faisons de bons amis. »

Quant à l’avenir, Kennedy a des ambitions. « J’aimerais vraiment être dans une émission de télévision, comme sur Disney ou Netflix et peut-être avoir ma propre ligne de maquillage », a-t-elle partagé.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ