Une arrière-grand-mère de 101 ans est la plus ancienne esthéticienne en activité après avoir coiffé pendant 75 ans

Par Louise Bevan
17 mars 2020
Mis à jour: 17 mars 2020

Une arrière-grand-mère raconte que le fait de se lever et d’aller travailler tous les jours encore à l’âge de 101 ans est la raison de sa santé et de son bonheur

Mme Callie Terrell, la plus ancienne coiffeuse de l’État du Tennessee, a eu son lot de clientes de tout genre, ayant continué à travailler jusqu’à son 101e anniversaire, et même plus. Elle a survécu à la plupart de ses fidèles clientes.

« Je suppose que mon secret est de travailler et de m’occuper parce que c’est ce que j’ai fait », a dit Mme Terrell, en s’adressant à la station de télévision WREG à l’occasion de son 101e anniversaire, le 26 novembre 2019. « J’avais une entreprise très prospère et j’aime ce que je fais. »

« Je suis reconnaissante d’être physiquement capable de faire certaines des choses que je faisais auparavant », a confié l’arrière-grand-mère.

Ayant désormais survécu à ses frères et sœurs et à ses parents, Mme Terrell trouve un sens à faire ce qu’elle aime avec le temps qu’il lui reste. « Je suppose qu’il n’y a pas beaucoup de personnes de 101 ans qui travaillent encore parce que les gens disent :Vous travaillez encore ?’ Eh bien, je suis toujours en vie », a-t-elle dit.

« Eh bien, si vous n’utilisez pas vos talents, vous les perdez, a expliqué Mme Terrell, les gens veulent que je les coiffe et ils me paient, alors pourquoi ne pas le faire ? »

Mme Terrell avait prévu de prendre sa retraite à l’âge de 100 ans, mais quand le moment est venu, l’esthéticienne diplômée a tout simplement continué à travailler.

Lors d’une précédente interview, elle a confié à WREG qu’elle avait toujours aimé coiffer. Elle a dit : « J’ai toujours aimé coiffer mes sœurs. Elles avaient de beaux cheveux et j’ai toujours aimé faire cela. »

Étant bien connue à Memphis, l’histoire de la vie de Mme Terrell a été présentée dans de nombreux médias aux États-Unis. Cette coiffeuse de 101 ans est officiellement devenue esthéticienne et cosmétologue agréée le 30 janvier 1945.

Mme Terrell a créé une entreprise florissante et, en tant que centenaire, elle loue maintenant un espace dans un salon pour son cabinet à temps partiel. Depuis que sa fille Inez a cessé de conduire, Mme Terrell, qui a toujours son permis, agit également comme chauffeur occasionnel.

« Je n’ai pas l’habitude de me contenter de rester à la maison. Vous voyez, j’ai travaillé si longtemps. J’aime être entourée de gens et faire quelque chose d’intéressant. La plupart des personnes âgées sont froides et pas très actives. Je ne peux pas faire face à ça. Je dois vivre et faire les choses qui me rendent heureuse », a-t-elle dit.

En réfléchissant davantage sur la vie, le travail et la longévité, Mme Terrell a dit : « Les gens de mon âge avec qui j’étais amie sont tous disparus. J’étais dans un club de bridge, je suis la seule personne de ce club encore vivante. »

Bien qu’elle ait survécu à un grand nombre de membres de sa communauté – famille, amis et clientes, elle reste occupée, profitant au maximum des occasions sociales qui se présentent à elle.

Le message de Mme Terrell aux jeunes générations est d’une simplicité stoïque. « Faites ce qu’il faut. Ce que je veux dire, c’est que vous pouvez être une personne pieuse. Vous croyez dans la Bible ? Il suffit de la vivre. »

« Aimez les gens. Peu importe qui ils sont. S’ils ne vous aiment pas en retour, cela n’a pas d’importance », a-t-elle ajouté.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ