Une chèvre atteinte d’une maladie congénitale rare est adoptée par un couple : elle s’appelle Miracle !

Par Celeste Armenta - La Gran Epoca
16 septembre 2021
Mis à jour: 16 septembre 2021

Une adorable chèvre née avec une maladie rare est arrivée pour changer la vie de la famille Register. En raison de son statut particulier, le petit animal a été baptisé Miracle.

Amy et Kevin Register ont recueilli un bébé chèvre lorsqu’ils ont appris qu’il avait été rejeté par sa mère et souffrait d’une maladie congénitale. Le magnifique animal est né avec une ectopie cardiaque, une maladie rare où le cœur se trouve dans le cou, « si près de la peau qu’on peut le voir et l’entendre battre », rapporte People.

« On nous a expliqué qu’il n’avait ni côtes ni plaque thoracique et que son cœur se trouvait au niveau de son cou sans protection », a déclaré Amy. « Cette maladie est peu connue. Le vétérinaire nous a également expliqué que cette maladie allait probablement affecter considérablement la vie de Miracle, car des complications fatales pourraient survenir à tout moment. »

Cependant, la famille Register n’a pas renoncé aussi facilement à la petite chèvre, qu’elle a nommée Miracle. Pour s’occuper d’elle, le couple la garde à l’intérieur, la nourrit au biberon ; elle dort avec eux la nuit.

« Elle est si affectueuse. Quand je me réveille, elle a son cou attaché à celui d’Amy et elle adore se blottir contre notre chien. Elle n’a peut-être que deux jours ou deux ans à vivre, mais nous l’aimerons de tout notre cœur, tant qu’elle sera avec nous », a déclaré Kevin.

(Avec l’autorisation d’Amy Register)

En fait, Miracle n’est pas la première chèvre à séjourner dans la maison familiale.

« Nous avons gardé chacun de nos bébés chèvres à la maison pendant leur premier mois de vie, dans l’espoir d’avoir des chèvres conviviales au bon tempérament, (ÇA A MARCHÉ !) », a publié Amy sur sa page Facebook.

« Au bout d’un mois, elles commencent à faire des bêtises et du sport depuis le sol jusqu’à la table », ajoute-t-elle.

(Avec l’autorisation d’Amy Register)

En 2020, le couple a quitté la ville de Raleigh pour s’installer dans la ville de Mooresville, en Caroline du Nord. Mais lorsque la pandémie mondiale provoquée par le virus du PCC, qui cause le Covid-19, a débuté, la vie d’Amy s’est effondrée. En outre, sa mère est décédée et son fils a dû être opéré d’urgence.

Pour l’empêcher de sombrer dans la dépression, Kevin a introduit une chèvre dans la maison du couple, mais ils se sont vite rendu compte que les chèvres ne supportent pas la solitude. Une chose en entraînant une autre, la famille Register possède aujourd’hui dix chèvres, des poulets, un cochon et un lapin.

Alors quand ils ont entendu parler d’une chèvre qui avait besoin d’une famille, ils ont su qu’ils pouvaient la lui donner. Ils ont également décidé de donner à la petite Miracle la possibilité de recevoir des visites pour qu’elle reste active et en bonne compagnie, de sorte que des personnes de leur communauté viennent fréquemment dans leur jardin.

« Miracle a été une merveilleuse aventure dans notre vie et a vraiment inspiré de nombreuses personnes de notre entourage immédiat, et de notre communauté », a déclaré Amy au journal Epoch Times.

(Avec l’autorisation d’Amy Register)

« Nous avons eu un grand afflux de visiteurs, et nous continuons à encourager les amis et les familles voisines à venir vivre le MIRACLE qui remplit nos journées », a partagé Amy.

« Avant, elle avait une garde-robe remplie de robes de soirée et se faisait toujours faire du Botox, des manucures et des pédicures. Maintenant, elle est heureuse avec du caca de chèvre sous les ongles », a déclaré Kevin à propos de sa femme Amy et de sa chèvre Miracle.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ