Une comète mystérieuse provoquera un essaim de météores cette semaine ; voici comment l’observer

Par CNN
22 novembre 2019 Mis à jour: 22 novembre 2019

Deux météorologues, Peter Jenniskens et Esko Lyytinen, ont partagé leur prédiction d’une pluie de météores alpha-Monocérotides, qui pourrait se produire dans la nuit du 21 au 22 novembre, vers 5 h du matin.

Préparez-vous et réglez votre montre de façon à ne pas rater la possibilité d’un spectacle éblouissant d’une grande rareté et très restreint, dans un ciel nocturne qui pourrait accueillir jusqu’à 400 météores, que l’on pourra observer à l’oeil nu.

L’heure exacte de l’évènement est calculée à 4 h 50, temps universel, ou donc entre 4 h 50 et 5 h 50 en France. Et elle ne durera probablement que peu de temps, le pic de l’essaim pouvant être de 15 minutes et la pluie entière d’étoiles filantes ne durant que 40 minutes. La luminosité de la lune ne devrait pas interférer puisqu’elle sera en déclin.

Les meilleurs endroits pour l’observer seront en Amérique du Sud, à l’est de l’Amérique du Nord, en Europe de l’Ouest et au nord-ouest de l’Afrique. Le point rayonnant des météores se trouve dans les Monoceros, la constellation la Licorne, près de la constellation d’Orion, le chasseur.

Alors pourquoi est-ce si important ? La pluie de météores alpha-Monocérotides se produit habituellement chaque année autour du 21 au 23 novembre, mais lors d’une pluie normale, cela ne produit que quelques météores par nuit.

Les grandes pluies de météores se sont déjà produites en 1925, 1935, 1985 et 1995, et l’essaim a été une surprise totale pour chacune de ces années, sauf lorsqu’elle a été prévue en 1995, selon l’American Meteor Society.

La pluie de météores provient de la traînée de poussière d’une comète inconnue, selon les scientifiques. Son flux de météores ne croise l’orbite de la Terre qu’occasionnellement, ce qui rend cet essaim potentiel si rare.

Les conditions s’alignent comme en 1995, alors les météorologues sont optimistes, mais rappelez à tout le monde que ce n’est qu’une prédiction.

Lors de l’explosion de 1995, le nombre à l’heure de météores était d’environ 400. Si la prédiction est correcte et que cela se reproduit, les observateurs du ciel peuvent s’attendre à voir environ sept météores sillonner le ciel à chaque minute. Mais le taux pourrait en fait signifier que deux ou trois météores apparaîtront, puis qu’une autre minute passe avant que l’activité ne reprenne. Ils se déplaceront à une vitesse d’environ 226 800 km/h.

Les scientifiques ont suggéré que les gens se préparent à observer le ciel une heure avant l’heure prévue au cas où la pluie commençait plus tôt.

Trouvez un endroit ouvert loin de la ville qui vous offrira une vue panoramique du ciel, et n’oubliez pas d’apporter une couverture ou une chaise et de vous habiller en fonction de la température. Accordez-vous du temps pour que vos yeux s’adaptent à l’obscurité. Et vous ne devriez pas avoir besoin de jumelles ou de télescope pour profiter du spectacle.

RECOMMANDÉ