« Une commission venant de conclure que l’eau ça mouille, nous avons finalement le droit de vous vendre des parapluies » : l’humour de Monoprix face aux restrictions

Par Emmanuelle Bourdy
23 novembre 2020
Mis à jour: 23 novembre 2020

Afin de dénoncer la politique gouvernementale concernant les produits « non essentiels », qui ont dû être retirés des rayons, l’enseigne Monoprix a lancé une campagne d’affichage sous forme humoristique dans plusieurs de ses magasins.

Si le débat entre les produits essentiels et non essentiels est un sujet houleux, Monoprix a décidé d’utiliser la dérision, un bon moyen de garder le sourire en ces temps difficiles, pour montrer l’aberration des décisions gouvernementales.

« Une commission venant de conclure que l’eau ça mouille, nous avons finalement le droit de vous vendre des parapluies », indique un écriteau avec une pointe d’ironie. Idem pour la vente d’habits : « Les vêtements pour enfants jusqu’à 3 ans sont à nouveau essentiels. Les autres sont priés d’arrêter de grandir », mentionne encore une pancarte. Et sur une troisième, il est inscrit : « Si les biberons n’étaient pas nécessaires, il fallait nous avertir de pas faire de bébés pendant le premier confinement. »

Un humour grinçant, qui n’a pas échappé à la journaliste Géraldine Woessner du Point. Elle a posté un tweet indiquant : « Quand la grande distribution ridiculise le gouvernement dans une campagne marketing (brillante, par ailleurs), on peut se dire que ça ne va pas fort. » Elle a ajouté le hashtag #Absurdistan, sobriquet trouvé par la correspondante du journal allemand Die Zeit en France, Annika Joeres, pour dénoncer l’incohérence de certaines décisions du gouvernement français, ainsi que l’avait rapporté Le Point.

De nombreux internautes ont commenté les pancartes humoristiques de l’enseigne Monoprix. Si quelques internautes se demandent pourquoi Monoprix se lance dans une telle campagne, pointant cet humour décalé, d’autres en revanche, plus nombreux, applaudissant l’initiative. Jérôme Rivière, eurodéputé Rassemblement national, a également mentionné dans un tweet accompagné d’un hashtag #StopConfinement : « Mesures absurdes et ineptes de Macron, Castex et consorts. »

NOUVEL HORIZON – Révélations de fraudes aux élections américaines

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ