Une dame qui a perdu son chien entre dans un refuge et adopte le chien âgé que tout le monde a ignoré

Par Louise Bevan
10 avril 2020
Mis à jour: 10 avril 2020

Melani Andrews, 74 ans, a connu une année difficile. Cette grand-mère, habitante de Galt, en Californie, États-Unis, avait perdu son mari et son chien American terrier, Lola, et trouvait sa soudaine solitude presque trop dure à supporter.

Alors que ses petits-enfants se faisait du souci pour son bien-être, Melani Andrews a décidé qu’elle allait adopter un autre chien. Le refuge animalier Front Street Animal Shelter de Sacramento l’a contacté, bien que Melani n’était pas une de leur cliente typique.

« Je voulais aider quelqu’un, un chien, comme Lola nous avait aidés », a dit Melani au site web The Dodo, « et je leur ai dit que je voulais le chien le plus âgé qu’ils avaient, celui que tout le monde délaissait, et que je voulais l’adopter. »

Le personnel du refuge a été stupéfait par la demande de Melani et sa générosité. « Je me fiche qu’il soit malade », a déclaré Melani au personnel du refuge. « Je n’ai pas beaucoup d’argent, mais je suis sûre que j’en ai assez pour m’occuper d’un petit chien ! »

Le personnel savait immédiatement vers quel chenil il devait la diriger. Un terrier de 12 ans nommé Jake, qui avait été ramassé, errant, quelques mois auparavant, s’est levé quand Melani s’est approchée de lui.

« Les deux amis de Jake m’ont ignorée », se souvient Melani, « mais Jake s’est relevé et s’est mis à hurler. Alors j’ai dit : ‘On dirait qu’il veut partir. » Le duo a passé un peu de temps ensemble au refuge, mais Melani n’a pas mis longtemps à prendre sa décision. « Il va venir à la maison avec moi », a-t-elle dit.

Mais avant qu’elle ne puisse signer les papiers d’adoption, le personnel du refuge avait une longue liste de problèmes médicaux à signaler à la généreuse grand-mère. Le chien âgé avait un cancer de la peau en phase terminale, était sourd et était également partiellement aveugle.

« Ils m’ont informé qu’il ne lui restait que peu de temps à vivre », a déclaré Mme Andrews. Mais au lieu de réagir avec réticence, la gentille femme a répondu avec amour. « Nous allons faire en sorte que cette période soit la meilleure que nous puissions lui offrir », a-t-elle déclaré.

« C’était extraordinaire », s’est exclamé Bobby Mann, le coordinateur des relations publiques du refuge. « Elle est l’une des rares personnes à avoir réellement donné une chance à ce chien. C’était l’un de nos plus anciens résidents. »

« Nous espérions que quelqu’un comme elle viendrait », poursuit M. Mann, « et lui donnerait la vie qu’il mérite. »

Une photo heureuse de Melani et de Jake souriants, étant déjà devenus les plus fidèles amis, a été prise par le personnel ravi du refuge et a été publiée sur Facebook. « Melani est venue au refuge non seulement pour trouver un chien formidable, mais aussi pour sauver une vie et offrir un amour inconditionnel à un chien dans le besoin », ont-ils écrit.

Une fois dans la voiture, Jake a posé sa tête dans la main de Melani et s’est détendu. De même, en entrant pour la première fois dans sa nouvelle maison, le petit chien s’est rapidement installé.

« On pouvait dire, à la façon dont il est entré dans la maison, qu’il avait déjà vécu dans un foyer », a expliqué Melani. « Il savait qu’il devait grimper sur la chaise, se retourner, s’allonger et s’endormir, comme on voit un chat s’installer sur une chaise. »

Les besoins sanitaires de Jake pesaient lourd, mais Melani n’a pas été facilement dépassée par la situation. Alors que les longs déplacements étaient difficiles pour le chiot âgé, Melani a déclaré à l’émission matinale américaine Today qu’il a immédiatement aimé la cour arrière et de pouvoir « tourmenter le chien d’à côté, à travers un trou dans la clôture ».

Melani a mélangé ses croquettes avec du bouillon de poulet pour faciliter la tâche à ses dents sensibles de chien âgé. Elle a même commencé une routine de bains infusés à la noix de coco pour son nouveau compagnon, afin d’apaiser sa peau rugueuse et douloureuse.

Après un bain chaud, le petit chiot se recroquevillait habituellement sous une couverture en laine polaire, sur le lit de Melani.

« Quand il partira », partagea Melani, « je saurai qu’il est parti heureux. »

Après avoir été négligé pendant des mois, le charmant terrier âgé s’est révélé être le compagnon idéal de cette gentille grand-mère californienne.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ