Une décision de justice l’oblige à expulser sa mère

3 février 2019
Mis à jour: 3 février 2019

A Alès (Gard), le tribunal correctionnel a dû régler une affaire familiale peu ordinaire et des plus sensibles.

Une quadragénaire était mise en cause du fait d’autoriser sa propre mère de 74 ans à occuper illégalement son terrain avec un mobil-home dans la commune des Plans.

C’est la direction départementale des territoires et de la mer qui a estimé que le mobil-home se trouvait illégalement sur ce terrain appartenant pourtant à la dame.

Elle lui a donc ordonné d’enlever le mobile-home dans les trois mois et de remettre le terrain en l’état.

Mais c’est une femme en pleurs qui a été convoquée au tribunal correctionnel, faute de n’avoir pas exécuté la sentence.

« C’est ma mère, c’est très difficile de la mettre dehors« , a-t-elle soufflé à la barre, relate Objectif Gard.

Elle a ainsi expliqué qu’elle entretenait des relations conflictuelles avec sa mère, mais ne pouvait pas non plus l’expulser.

Elle a écopé d’une amende de 500 euros avec sursis et de l’obligation de remettre le terrain en l’état sous peine de régler une astreinte de 20 euros par jour.

Entre-temps, le mobil-home a été détruit par les flammes et la vieille dame est actuellement hébergée chez des voisins.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ