Une enfant meurt après avoir avalé une pile plus petite qu’un sou, des photos horribles des médecins montrent ce qui s’est passé

Par Jack Phillips
2 août 2019 Mis à jour: 2 août 2019

C’était deux jours après Noël, et la famille Florer, d’Oklahoma, passait du bon temps avec la plus jeune de la famille, Brianna, 2 ans, chez les grands-parents de cette dernière.

Quelques heures plus tard, l’heureuse petite fille aux cheveux blonds a été transportée d’urgence à l’hôpital et n’a pas tardé à être déclarée morte. Une radiographie a révélé la raison stupéfiante et inattendue de ce décès précoce : une pile bouton plus petite qu’un sou.

« Samedi, elle allait bien », a déclaré au journal quotidien The Oklahoman le grand-père de Brianna, Kent Vice, un ancien sous-shérif du comté. « C’était un Noël parfait », se lamentait-il.

Brianna était malade depuis quelques jours ; elle avait vomi et avait une faible fièvre. Mais quand elle a vomi du sang et que sa peau est devenue bleue, la famille n’avait plus d’autre choix que d’admettre que quelque chose n’allait vraiment pas. Les parents de Brianna, Brian et Stephanie Florer, ont appelé une ambulance.

Illustration – Pixabay | olafpictures

« C’était une énorme quantité de sang, se souvient M. Vice, et ils l’ont emmenée à l’hôpital de Grove. » Les médecins de Grove ont rapidement confirmé la gravité de l’état de santé de la petite Brianna et l’enfant a été transportée d’urgence à l’hôpital St. Francis de Tulsa pour y être opérée.

Le corps ravagé de la petite fille a subi deux heures et demie de chirurgie, « mais ils n’ont pas pu arrêter l’hémorragie », explique Vice, le cœur brisé. « Ils croyaient que la pile avait atteint l’artère carotide par l’œsophage. »

Décrivant sa petite-fille comme « toujours heureuse et rieuse », l’incrédulité de M. Vice faisait écho à celle de toute la famille Florer après un Noël magique transformé en leur pire cauchemar. « Son état a changé en l’espace d’une minute », dit-il, « et l’instant d’après, elle était déjà morte. »

Selon le NY Daily News, les médecins ont dit que le « tueur », une petite pile bouton, avait probablement été avalé dans les six jours précédant le décès de Brianna. Sa famille n’avait absolument aucune idée que la tout-petite avait trouvé et avalé cet objet ménager d’une banalité alarmante.

Récemment, Epoch Times a rapporté que le nombre de jeunes enfants admis aux urgences des États-Unis pour avoir avalé des piles, des jouets, des pièces de monnaie et d’autres petits articles était en hausse. The Conversation, qui est un média indépendant, sans but lucratif et basé sur du contenu provenant de la communauté universitaire, a cité comme raison l’augmentation de l’utilisation des piles boutons pour les produits domestiques comme les torches, les télécommandes, les clés de voiture, les bijoux et les bougies artificielles au cours des dernières années.

Mais pourquoi les piles boutons sont-elles si dangereuses ?

Illustration – Shutterstock | popular business

Randy Badillo, spécialiste principal du Centre antipoison de l’Oklahoma, a dit à The Oklahoman que les piles bouton avalées traversent habituellement le système digestif sans causer aucun problème. « Mais, a-t-il précisé, si la pile se loge dans l’œsophage ou le tube digestif, elle peut s’ouvrir et libérer une substance alcaline qui peut causer des blessures corrosives ou brûlantes.

C’est ce qui est arrivé à la pauvre Brianna, et nous n’avons même pas à imaginer l’étendue des dommages internes que les piles boutons peuvent causer parce qu’une étude l’a fait pour nous.

Pas pour les timides, une série de photos bouleversantes partagées par Sarah Hunstead, fondatrice du CPR Kids, illustrent les dommages que peut causer l’ingestion d’une pile bouton par un enfant. À l’aide de filets de poulet et d’une caméra à intervalles réguliers, Hunstead a fait craquer les filets après 30 minutes d’exposition aux piles, et de nouveau après seulement quatre heures.

Les résultats sont, franchement, horribles.

« Je ne veux que les piles soient exclues de toutes les maisons », a déclaré le grand-père de Brianna. « Elles sont dangereuses. » Les faits sont vraiment terrifiants, mais pour tous les parents et les fournisseurs de soins, il y a quelque chose que vous pouvez faire pour aider à protéger vos enfants.

« Essayez de voir le monde du point de vue de l’enfant en vous mettant par terre pour que vous soyez à la hauteur de ses yeux », a conseillé Morag Mackay de Safe Kids Worldwide, selon The Associated Press. « Gardez les petits objets comme les pièces de monnaie, les piles, les aimants, les boutons ou les bijoux hors de portée et de vue. »

Le chagrin d’amour des Florers, y compris celui du frère aîné et des deux sœurs de Brianna, ne guérira probablement jamais. Mais en partageant généreusement leur histoire et un avertissement sincère, les Florers pourraient sauver bien d’autres enfants de la même tragédie que celle qui a frappé Brianna.

RECOMMANDÉ