Une entreprise minière soutenue par Bill Gates et Jeff Bezos investit dans la recherche de métaux pour véhicules électriques au Groenland

Par Jack Phillips
14 août 2021
Mis à jour: 14 août 2021

Une entreprise soutenue par les milliardaires Jeff Bezos, Bill Gates et Michael Bloomberg effectuera des explorations de recherche minière pour trouver au Groenland des matériaux pouvant être utilisés dans les véhicules électriques, après que la société d’exploration KoBold a signé un accord avec une société minière de premier plan, selon un communiqué de presse.

KoBold, qui utilise l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique pour traquer les matières premières, versera 15 millions de dollars en financement d’exploration pour le projet Disko-Nuussuaq sur la côte ouest du Groenland en échange d’une participation de 51 % dans le projet, a déclaré la société minière, BlueJay, dans un communiqué.

Les principaux bailleurs de fonds de KoBold comprennent Breakthrough Energy Ventures, fondé par M. Gates, qui compte parmi ses investisseurs MM. Bezos, Bloomberg et son collègue milliardaire Ray Dalio. Equinor, la multinationale norvégienne de l’énergie, et la société de capital-risque de la Silicon Valley Andreessen Horowitz sont également des investisseurs.

Le communiqué de presse de BlueJay indique que des études ont révélé que la zone située à l’ouest du Groenland présente des similitudes avec la géologie de la région russe de Norilsk, qui est un important producteur de nickel et de palladium – lesquels sont largement utilisés dans les composants électroniques.

« Cet accord est transformateur pour BlueJay », a déclaré Bo Steensgaard, PDG de BlueJay. « Nous sommes ravis d’avoir un partenaire au sommet de l’innovation technique pour les nouvelles méthodes d’exploration, soutenu par certains des investisseurs les plus performants au monde. »

Le fondateur d’Amazon, Jeff Bezos, assiste à l’Amazon Prime Video’s Golden Globe Awards After Party à l’hôtel Beverly Hilton de Beverly Hills, en Californie, le 6 janvier 2019. (Emma McIntyre/Getty Images)

Ni Bloomberg, ni Gates, ni Bezos n’ont inclus de déclaration dans le communiqué de presse.

Kurt House, le PDG de KoBold, a déclaré (pdf) que la région du Groenland a connu « la rare convergence d’événements dans l’histoire de la Terre qui aurait pu aboutir à la formation d’un gisement de métal de batterie de calibre mondial ».

Disko-Nuussuaq couvre une zone de plus de 1 600 km² qui devrait être riche en nickel, cobalt, platine et cuivre, selon BlueJay.

Cette annonce intervient alors que les principaux responsables démocrates ont déclaré ces derniers mois qu’ils cherchent à pousser les constructeurs automobiles à fabriquer davantage de véhicules électriques.

La semaine dernière, le président Joe Biden a déclaré, lors d’un événement à la Maison-Blanche, qu’il souhaitait que la moitié des nouveaux véhicules vendus aux États-Unis soient électriques. L’objectif de 50 % signé par M. Biden n’est toutefois pas juridiquement contraignant.

« La plus grande chose qui se passe ici, c’est qu’il y a une prise de conscience, tant de la part des travailleurs que des entreprises, que c’est l’avenir. Nous ne pouvons pas rester sans rien faire », a déclaré M. Biden aux journalistes le 5 août.

M. Biden a également réclamé 174 milliards de dollars de dépenses publiques pour stimuler l’industrie des véhicules électriques, dont 100 milliards de dollars d’incitations pour les consommateurs. Un projet de loi sur l’infrastructure adopté mardi par le Sénat prévoit plus de 7 milliards de dollars pour les stations de recharge des véhicules électriques.

Jack Phillips est un journaliste du Epoch Times basé à New York.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ