Une étrange « pluie de sang » s’abat sur une ville au nord de la Russie

27 juillet 2018
Mis à jour: 27 juillet 2018

Il y a une quinzaine de jours, les habitants de Norilsk, une ville de plus de 100 000 habitants située en Sibérie, au nord-est de la Russie, ont assisté à un phénomène inhabituel.

Une pluie rouge s’est abattue sur la ville, recouvrant les voitures et les immeubles d’un liquide couleur de sang.

Un phénomène rare et étonnant qui a beaucoup effrayé les habitants.

Figurant parmi les villes les plus polluées au monde, Norilsk compte plusieurs usines industrielles qui exploitent les nombreuses mines de cuivre, de palladium et de nickel de la région.

Il semble que les pluies rouges qui sont tombées sur la cité pourraient éventuellement être liées à l’activité minière.

Un porte-parole de l’entreprise Norilsk Nickel a ainsi expliqué à l’agence de presse russe TASS qu’il pourrait s’agir de résidus d’oxyde de fer emportés par une tempête avant de retomber sous la forme de pluies.

D’après la société, les habitants n’auraient pas lieu de s’alarmer car les résidus d’oxyde de fer ne seraient pas dangereux pour la santé.

Des explications qui n’ont pourtant pas convaincu tous les résidents, dont l’espérance de vie est déjà inférieure de 10 ans à celle du reste de la Russie…

Crédit photos : Captures d’écran YouTube – Action Tube

Si vous avez apprécié cet article, partagez-le avec vos amis et laissez-nous un commentaire pour nous donner votre avis.

RECOMMANDÉ