Dans le coma, elle entend son mari lui murmurer «tu es une battante» juste avant le retrait du système de survie

Par Michael Wing
19 septembre 2019 Mis à jour: 19 septembre 2019

Lyndee Pellettiere-Swapp était dans le coma, mais elle a entendu tout ce que sa famille a dit juste avant que son système de survie ne soit éteint. Ce qui s’est passé ensuite était pratiquement un miracle.

La mère, alors âgée de 45 ans, n’a toujours aucune idée de la raison pour laquelle elle est tombée inconsciente dans sa maison ce jour-là en 2016. Lyndee vit à Phoenix, en Arizona, avec sa famille. Son fils Steven l’avait trouvée et avait appelé les urgences en panique, et elle a été transportée d’urgence à l’hôpital. Pendant les cinq jours qui ont suivi, elle a eu des convulsions et est tombée dans le coma pendant 12 jours.

Lyndee a une fille, Amanda, et un mari, Steve. Sa famille a prié pour un miracle. Après plusieurs jours, cependant, les médecins leur ont conseillé d’éteindre son respirateur artificiel, et ils ont dû prendre une décision douloureuse.

« Ma famille sait que je prône avec ferveur les dons d’organes, alors quand mes organes ont commencé à tomber en panne, ils ont pris la décision », a déclaré Lyndee aux médias après l’incident. « Il était temps de prendre cette décision. »

En fin de compte, malheureusement, ils ont choisi d’honorer le souhait de Lyndee de faire don de ses organes et de lui retirer son appareil respiratoire.

Les membres de sa famille sont venus lui faire leurs derniers adieux et lui ont parlé à tour de rôle à côté de son lit d’hôpital. À leur insu, Lyndee a entendu chaque mot clairement ; même si elle était inconsciente, elle n’était pas en état de mort cérébrale.

« Je me souviens des gens qui me parlaient », a-t-elle dit. « Je me souviens quand les gens venaient me rendre visite ; ma nièce me faisant la lecture. »

Son mari, Steve, a été la dernière personne à lui dire adieu. Il a chuchoté un appel pour qu’elle s’accroche à la vie. « Tu es une battante. J’ai besoin que tu te battes », avait-il dit.

Et c’est là que quelque chose de miraculeux s’est produit.

Bien que Lyndee ne pouvait ni bouger ni parler, elle avait entendu tout ce qui s’était passé. Elle avait entendu les adieux de sa famille ; elle avait entendu les médecins lorsqu’ils avaient décrit le processus dont ils allaient être témoins ; et en entendant cela, elle avait désespérément essayé de parler pour sauver sa vie.

« C’était très perturbant », a-t-elle raconté plus tard. « Je ne pouvais pas bouger, je ne pouvais pas parler. »

« Je suis une battante », chuchota-t-elle, au grand étonnement de tous.

Steve est rapidement allé chercher un médecin pour leur dire ce qui s’était passé. « Elle fait tout ce que vous avez dit qu’elle ne ferait pas », a-t-il dit, se souvient Lyndee.

Lyndee avait frôlé la mort de justesse. En fait, selon CBS 5 Arizona, deux médecins se tenaient à l’extérieur de sa chambre, attendant de prélever ses organes, qui avaient déjà été attribués à deux patients différents.

Le rebondissement de son réveil, cependant, a frappé de plein fouet son foyer le jour suivant. La fille de Lyndee, Amanda, est venue rendre visite à Lyndee à l’hôpital, et la jeune femme n’était manifestement pas préparée pour la suite.

« Je l’ai regardée et elle m’a dit ‘Bonjour’, je suis tombée à genoux en pleurs », dit Amanda à CBS 5 Arizona quelques semaines après l’incident. Elle pensait que sa mère était décédée.

Cela fait maintenant quatre ans que Lyndee n’est plus dans le coma, et elle n’a toujours aucune idée de ce qui l’a causé ou comment elle s’en est remise. Bien qu’elle n’appelle pas cela un « miracle », c’est ainsi que ses proches le perçoivent. Elle a dû réapprendre à marcher et à se nourrir, et a subi quatre opérations.

« Ce n’est pas parce qu’on n’est pas conscient qu’on ne peut pas entendre », a partagé Lyndee par la suite. « Vous devriez donc parler à vos proches si vous êtes dans cette situation. Ils vous entendent. »

Pendant ce temps, son fils Steven a partagé une leçon de vie : « Quoi qu’il arrive, vous pouvez vous réveiller un matin, tout se passe bien, et le lendemain, votre vie est un désastre. Alors, gardez votre famille près de vous et ne les laissez pas partir. »

RECOMMANDÉ