Une femme de la taille d’un enfant, à qui on a avait donné 3 jours à vivre à la naissance, reçoit son diplôme universitaire

Par Jacqueline Pimparé
9 juin 2019 Mis à jour: 12 juillet 2019

Lors de la cérémonie de remise des diplômes de l’université Medgar Evers (le Medgar Evers College), le mercredi 5 juin, au Barclays Center de Brooklyn, une femme de petite taille nommée Nekhidia Harris, aussi connue sous le nom de Nikki, a marché sur le podium pour recevoir son diplôme avec honneur. Elle mesure peut-être un peu moins d’un mètre, mais elle est une femme à l’esprit indomptable.

Nikki est née il y a plus de 20 ans avec de nombreux problèmes médicaux, dont une fragilité des os. Les médecins étaient pessimistes quant à sa survie et ont dit à sa mère qu’elle ne survivrait que trois jours. Cependant, le miracle continue à se produire après avoir subi de multiples interventions chirurgicales et plusieurs fractures.

« Quand les médecins ont vu que les 3 jours étaient passés, ils ont dit 3 mois, mais ce dernier pronostic passa aussi, puis ils ont dit qu’elle ne pourrait pas marcher ni écrire parce que ses mains étaient en poings et ne pouvaient pas bouger. Ils m’ont même donné la possibilité de la placer dans un foyer pour enfants handicapés, mais j’ai dit non. Regardez-la maintenant », a déclaré la mère de Nikki, Mme Dasline Harris, sur le blog ExtraordinaryJamaicans.

Aujourd’hui encore, aucun médecin n’est capable de diagnostiquer la maladie unique qu’a Nikki. « Ils ont comparé son ADN à celui d’autres petites personnes (nains), croyant que c’était de ça dont il s’agissait, mais les ADN ne correspondaient pas », a ajouté Mme Harris.

Cependant, quel que soit son état, cela n’empêche jamais Nikki de vaincre la maladie. La femme forte de volonté, qui aura 25 ans en octobre prochain, vit pour prouver que sa petite taille n’est rien de moins qu’une bénédiction.

Avec sa taille miniature, on pourrait penser que Nikki ferait l’objet de moqueries à l’école. Cependant, c’était tout le contraire. « Je n’ai jamais été taquinée, les personnes peuvent d’abord me regarder par curiosité, mais quand elles me voient interagir avec les autres, elles deviennent plus détendues », a-t-elle expliqué.

En fait, c’est l’indépendante, confiante et joyeuse Nikki qui a pris la défense de sa camarade de classe handicapée lorsqu’elle était victime d’intimidation. « Il y avait une fille à son école dans un fauteuil roulant dont les enfants se moquaient. Nikki a appelé sa conseillère pédagogique et a organisé une réunion parce qu’elle a dit que les taquineries devaient cesser ! », a dit Mme Harris, racontant fièrement le geste aimable de sa fille.

Bien qu’elle soit aussi grande qu’un tout-petit, la serviable Nikki mène une vie extraordinaire. Sa mère a dit à WABC dans une interview : « Elle illumine n’importe quelle pièce, quelle que soit son obscurité. »

Nikki n’est pas différente des autres filles de son âge. Comme ses camarades, elle est allée à l’université.

Lorsqu’elle était étudiante, Nikki, également diplômée du collège communautaire Kingsborough (un collège, aux États-Unis, est un établissement d’études supérieures), a commencé à faire du bénévolat en tant que prédicatrice à temps partiel et conférencière motivatrice axée sur la relation parent-enfant. Elle encourage les parents à soutenir et aimer leurs enfants malgré leurs revers physiques ou psychologiques.

Outre toutes ces réalisations, Nikki a cofondé la fondation Harris Family Vision Foundation, avec sa sœur Kimberly. Par l’intermédiaire de l’organisation caritative à but non lucratif, la famille aide les handicapés et les moins fortunés en Jamaïque et dans le monde entier.

« Ma mère et mon père reviennent toujours ici et dans leur ville natale pour distribuer des articles pour la rentrée des classes, et avec l’âge, ma sœur et moi avons décidé de créer une fondation pour redonner à la communauté et, comme le dit mon père, la charité commence à la maison », a dit Nikki au Jamaica Observer.

S’adressant au blog ExtraordinaryJamaicans, les deux sœurs ont offert des mots d’encouragement aux jeunes qui vivent des moments difficiles. « Josué 1:6 (de la Bible) m’aide, je sais que les choses arrivent pour une raison, mais je sais que Dieu est toujours avec moi, dans le bien ou dans le mal », dit Nikki.

Pendant ce temps, Kimberly citait Jacques 1:2-4 (de la Bible), expliquant : « Cela a changé ma vision de la vie. Cela m’a fait réaliser que tout arrive pour une raison, alors quand les temps difficiles arrivent, je ne les laisse pas me déranger. »

La philosophie de Nikki ? C’est une citation de Marcus Garvey : « Si tu n’as pas confiance en toi, tu es deux fois vaincu dans la course de la vie », dit-elle.

Après avoir terminé son baccalauréat en travail social, la remarquable Nikki se dirige vers un autre objectif. Elle prévoit aller chercher un diplôme d’études approfondies à l’université York (York College), selon le WABC. Il ne semble y avoir aucune limite à ce que cette jeune femme confiante peut accomplir.

La jeune fille enthousiaste, qui a défié tous les obstacles, dit qu’elle « a utilisé son cerveau comme sa taille ».

Nekhidia Harris est sans aucun doute un témoignage vivant de cette déclaration : « On ne peut pas toujours être fort, mais on peut toujours choisir d’être courageux. » Peu importe votre taille, soyez courageux et confiant, et vous pourrez tout accomplir.

RECOMMANDÉ