Une femme emmène ses trois chiens à un étang pour jouer – ils décèdent peu après à cause d’une algue toxique

Par Wire Service Content
13 août 2019 Mis à jour: 13 août 2019

Une promenade pour jouer avec ses chiens près d’un étang de Caroline du Nord est devenu tragique après la mort de leurs trois chiens à cause d’une algue toxique. Maintenant, leurs propriétaires espèrent que cette perte permettra d’informer tous les amateurs de chiens sur les dangers de cette algue dangereuse.

Melissa Martin et Denise Mintz ont emmené leurs chiens bien-aimés Abby, Izzy et Harpo dans un étang à Wilmington jeudi soir pour se rafraîchir. Mais 15 minutes après avoir quitté l’étang, Abby, un terrier blanc du West Highland, a commencé à faire une attaque.

Melissa s’est alors dirigée urgence vers un hôpital vétérinaire, avec Izzy et Harpo juste derrière elle. À leur arrivée, Izzy, également un Westie, a commencé à convulser et les deux terriers ont rapidement perdu conscience. Puis Harpo, le troisième chien de 6 ans, a lui aussi commencé à convulser et à montrer des signes d’insuffisance hépatique.

Peu après, à minuit de ce vendredi 9 août, les trois chiens étaient morts, dit-elle.

La raison, selon le vétérinaire de Melissa, est un empoisonnement par les « algues bleu-vert » présentes dans l’étang où ils jouaient, ces algues sont en réalité un embranchement de bactéries appelées Cyanobactéries.

« Ce qui a commencé comme une soirée amusante pour nos chiens s’est soldé par la plus grande perte de notre vie », a écrit Melissa dans un message sur Facebook qui a depuis été partagé plus de 29 000 fois.

Melissa a dit à CNN qu’elle n’avait pas remarqué les algues au début, mais son vétérinaire lui a dit que ce qui semblait être des débris de fleurs était une prolifération de cyanobactéries.

Elle a dit qu’elle n’a vu aucun signe indiquant la présence d’algues toxiques près de l’étang, qui se trouve à côté d’un sentier pédestre populaire. C’est sa mission maintenant, dit-elle, d’ériger des panneaux sur les eaux toxiques et d’avertir les propriétaires d’animaux de compagnie au sujet de ces « fleurs » dans l’eau.

« Je n’arrêterai pas tant que je n’aurai pas réalisé des changements positifs », a-t-elle dit. « La perte de mes chiens ne sera pas vaine. »

Les « algues bleu-vert » sont plus communes en été

Les proliférations d’algues toxiques sont plus susceptibles d’infester les étendues d’eau douce lorsqu’il fait chaud et que l’eau stagne, selon le département de santé de Caroline du Nord Health and Human Services.

Certaines proliférations d’algues laissent une pellicule de boue à la surface et font rougir l’eau, mais d’autres sont difficiles à détecter immédiatement, comme celles de l’étang où les chiens de Melissa ont été exposés.

Il n’y a pas de remède contre cet empoisonnement, et l’exposition entraîne presque toujours la mort chez les chiens. Selon Blue Cross for Pets, une organisation caritative britannique pour les animaux de compagnie, boire dans un plan d’eau où rôdent des algues bleu-vert ou lécher de la fourrure en ayant dessus peut tuer un chien dans les 15 minutes suivant son exposition.

Le département de Caroline du Nord Environmental Quality met périodiquement à jour une carte de l’état où des proliférations d’algues ont été signalées, mais dans le cas où un avis de santé n’est pas affiché, il est préférable pour les humains et les animaux domestiques d’éviter les eaux qui sentent mauvais ou ont une apparence bizarre ou trouble, déclarent les services sociaux et de santé de l’État.

RECOMMANDÉ