Une femme en pleurs ne trouvant plus de couches s’exprime sur une vidéo qui devient virale – en pleine crise du virus PCC

Par Lori C. Summers
26 mars 2020
Mis à jour: 30 mars 2020

La vidéo d’une mère en larmes dans un commerce, alors qu’elle est incapable de trouver des couches de la taille de son enfant en pleine pandémie du virus du Parti communiste chinois (PCC)*, est devenue virale sur TikTok. Dans la courte vidéo, elle explique comment, contrairement à beaucoup d’autres, elle n’était pas en mesure d’accumuler des réserves. La vidéo, avec son message fort, est devenue virale sur la plateforme des médias sociaux, alors que de nombreux utilisateurs ont fait preuve de compassion et offert leur aide.

Lauren Whitney a publié cette vidéo virale sur TikTok alors qu’elle était partie chercher de couches pour son enfant. « À tous les fous qui sortent en achetant toutes les couches ; comment suis-je censée mettre une couche à mon enfant ? », a-t-elle dit dans la vidéo, en éclatant soudainement en larmes. « Si je ne peux pas me permettre d’en acheter 20 [paquets] à la fois, comme vous ? »

Cela a soulevé un point très pertinent : alors que de nombreuses personnes achètent en panique par ces temps incertains, il y en a d’autres, comme elle, qui ne peuvent pas se permettre le même luxe. Laisser les magasins vides de produits de première nécessité les met dans une situation précaire.

Sa vidéo était accompagnée d’un hashtag approprié, #thisapocalypsesucks (#cetteapocalypseestnulle), et a reçu 913 000 mentions « j’aime » depuis sa publication le 15 mars. Dans une vidéo postérieure sur le même compte, la jeune mère a expliqué les raisons pour lesquelles elle a publié le première vidéo plus en détail. Elle a déclaré qu’elle avait l’intention de sensibiliser le public à la situation à laquelle elle et d’autres personnes sont confrontées pendant cette crise du virus du PCC. Elle a expliqué que si sa famille avait des difficultés financières, elle n’était pas « démunie ».

Cependant, elle avait été rétrogradée au travail. « Je suis donc un peu émotive, pour commencer. Mes émotions sont assez fortes et je suis un livre ouvert », a-t-elle ajouté.

Capture d’écran de ©TikTok Video | Lauren Whitney

En faisant ses courses quelques jours après avoir posté la première vidéo, Lauren Whitney a réussi à trouver deux boîtes de couches avec la taille de son enfant. Pour montrer comment elle peut donner l’exemple, la jeune femme s’est filmée en train d’en acheter une seule, tout en laissant la seconde à « quelqu’un d’autre ».

Voilà ce qui est vraiment digne d’admiration.

Quant à l’attention portée à sa vidéo, Lauren a non seulement exprimé sa surprise, mais a également fait remarquer à quel point elle n’était pas préparée au grand nombre de commentaires qu’elle a reçus. « Je ne sais pas comment gérer le fait que ça devienne viral. Je suis tellement reconnaissante pour tous les abonnés [et] tous ceux qui ont suivi la vidéo », a-t-elle ajouté dans une autre vidéo.

Capture d’écran de la vidéo ©TikTok | Lauren Whitney

La vidéo virale de la jeune femme en pleurs a non seulement reçu un nombre immense d’appréciations, mais a également attiré plus de 15 000 commentaires. Une minorité d’utilisateurs a déclaré que ses pleurs étaient une réaction excessive. Cependant, la plupart des personnes qui ont fait des commentaires ont montré de la compassion envers son sort, et d’autres ont même proposé de l’aider.

Un commentaire suggérait que « les magasins devraient avoir une limite par personne par produit pour les achats ».

Un autre se souvient d’une expérience personnelle : « J’ai pleuré dans le magasin à 3 heures du matin parce que les couches, les lingettes ET la nourriture pour bébé avaient disparu. On ne peut pas laisser les bébés souffrir. »

Alors qu’on autre commentaire était particulièrement touchant : « Envoyez à cette femme des couches et des fournitures pour bébé. Les gens doivent cesser d’agir comme si c’était l’apocalypse. C’est vous qui en faites une crise. »

Capture d’écran vidéo ©TikTok | Lauren Whitney

* Epoch Times qualifie le nouveau coronavirus, à l’origine de la maladie COVID-19, de virus PCC parce que la dissimulation et la gestion déplorable du Parti communiste chinois ont permis au virus de se propager dans toute la Chine et de créer une pandémie mondiale.

RECOMMANDÉ