Une femme est condamnée à deux ans de prison pour avoir tenté d’ouvrir la porte d’un avion en plein vol

Par Victor Westerkamp
13 février 2020
Mis à jour: 13 février 2020

La femme qui a perturbé le vol d’un Jet2 vers la Turquie en plein vol en essayant d’ouvrir la porte de l’avion en criant « Je vais tous vous tuer », a été condamnée à deux ans de prison le 12 février.

En plus de sa condamnation, Chloe Haines, 26 ans, a reçu une facture de 111 000 dollars de l’opérateur Jet2 pour couvrir les frais de l’incident, dont l’escorte par deux chasseurs jusqu’à l’aéroport de Stansted à Londres.

Le juge Charles Gratwicke, qui a présidé la cour de Chelmsford, dans l’Essex, a déclaré : « Ceux qui sont piégés dans l’espace confiné de l’avion sont inévitablement affligés, effrayés et pétrifiés par les actions de ceux qui, en état d’ivresse, mettent leur vie en danger », a rapporté ITV. « Pour certains, » a-t-il ajouté, « c’est le pire cauchemar qui devient réalité. »

Un avion Jet2 se prépare à atterrir sur l’aéroport de Toulouse-Blagnac le 29 septembre 2014. (Pascal Pavani/AFP/Getty Images)

Cependant, l’avocat de Chloe Haines, Oliver Saxby, a attesté : « Elle n’était pas seulement ivre, elle était malade », a-t-il déclaré, car il est clair qu’elle souffre de problèmes mentaux et qu’elle est également sous traitement. M. Saxby a ajouté : « Elle est consternée, elle a honte, elle est profondément gênée par ce qu’elle a fait. Elle est dégoûtée d’elle-même. »

Mais Steve Heapy, PDG de Jet2.com et de Jet2holidays, a été catégorique à ce sujet : « Le comportement de Mme Haines a été l’un des cas les plus graves de comportement perturbateur de passagers que nous ayons connu, nous lui avons interdit de voler avec nous à vie », a-t-il déclaré dans un communiqué, rapporté par CNN.

S’adressant à The Sun, Amy Varol, 24 ans, qui était assise deux rangées derrière la passagère incriminée sur le vol à destination de Dalaman, a décrit le moment où la femme « avait les mains sur la porte de sortie » avant que les membres de l’équipage ne la mettent au sol.

« La femme marchait dans l’allée quand elle a littéralement couru vers la porte de sortie », a déclaré Mme Varol.

« Elle avait les mains sur la poignée, pour tenter de l’ouvrir. Heureusement, deux membres de l’équipage l’ont dégagée de la porte. »

Mme Varol, une assistante sociale, a déclaré au Sun que la jeune femme a été attachée après avoir attaqué des passagers et des membres de l’équipage, elle a ensuite menacé de tuer tout le monde.

C’est alors qu’elle a commencé à crier : « Lâchez-moi », « Je vais tuer tout le monde. »

« Tout l’avion s’est mis à crier alors que l’équipage essayait de la dégager de la porte. Tout le monde s’est mis à sursauter et à paniquer », a-t-elle expliqué.

Deux jets de la Royal Air Force (RAF) ont escorté l’avion jusqu’à l’aéroport de Stansted à la suite de l’obligation de faire demi-tour après la perturbation.

RECOMMANDÉ