Une femme est recherchée pour avoir été filmée en train d’éteindre sa cigarette dans les yeux d’un chiot

Par La Gran Epoca
7 septembre 2019 Mis à jour: 7 septembre 2019

Avertissement : cet article contient des descriptions de violence explicites.

Les groupes de protection des animaux recherchent une femme qui apparaît dans une vidéo où elle brûle les yeux d’un chiot encore et encore avec une cigarette, après avoir fumé tranquillement.

« Une vidéo a circulé sur WhatsApp, montrant une femme qui maltraite horriblement un chiot en lui brûlant les yeux et en lui brisant les membres alors qu’il a la gueule fermée », a écrit la Singapore Society for the Prevention of Cruelty to Animals (SPCA Singapour) sur sa page Facebook le 30 août.

Les images choquantes montrent comment la femme tient une cigarette allumée dans une main tandis que de l’autre elle attrape le chiot noir et blanc par le cou. Le pauvre petit animal est incapable de s’échapper pendant qu’elle le torture.

Dans la vidéo que la SPCA demande de ne pas reproduire, on peut entendre les hurlements de l’animal, qui sont étouffés par ce qui semble être du ruban adhésif autour de sa bouche. Après avoir brûlé les yeux du chiot, la femme lui casse les pattes avec ses mains.

Tout d’abord, on croyait que la femme était Singapourienne, mais la SPCA a déclaré qu’elle explorait « toutes les pistes et demandait d’urgence des informations crédibles afin d’obtenir justice pour le chiot ».

« Si vous connaissez l’identité de la femme et le lieu où elle se trouve, fournissez l’information à l’organisme correspondant de votre pays. »

La SPCA a appelé à « ne pas faire circuler la vidéo », expliquant qu’« il y a des organisations qui font des bénéfices sur les films de torture animale, y compris certains qui sont produits pour le fétichisme sexuel ».

Carla Day, militante indonésienne des droits des animaux, a lancé une pétition « exhortant WhatsApp à mener une enquête approfondie pour trouver la source de ce crime et à travailler avec la police locale pour faire justice à ce chiot innocent. »

« L’innocent chiot noir et blanc a la gueule fermée, complètement sans défense contre la torture atroce, probablement infligée pour que les cinéastes fétichistes  puissent faire des profits », a expliqué Mme Day. « Cet incident choquant ne doit pas être ignoré, parce que sinon d’autres animaux seront torturés ou tués. »

« Autant les autorités doivent enquêter pour trouver les responsables, autant nous devons éviter de donner à ces malades toute l’attention qu’ils recherchent », a-t-elle conclu.

Les images de torture sont si explicites que nous ne les avons pas publiées.

RECOMMANDÉ