Une femme obèse tient sa promesse faite à son père en perdant plus de la moitié de son poids

Par Keng Onn Wong
14 septembre 2020
Mis à jour: 14 septembre 2020

Une promesse est une promesse. Une fille obèse a promis à son défunt père qu’elle veillerait à sa santé et elle l’a fait.

Passant d’un poids énorme de près de 150 kg à 65 kg environ, Brittany Cook a perdu environ 83 kg en quatre ans et a même remporté deux compétitions de powerlifting.

Brittany Cook avant de perdre du poids (Caters News)

Lutter contre l’obésité

Brittany Cook, une comptable dans l’État de l’Oklahoma, aimait la restauration rapide. Selon Caters News, pendant 10 ans, elle s’est régalée de poulet frit, de hamburgers et d’autres plats à emporter.

Elle pouvait facilement manger des repas de 2 500 calories. « Ma mère s’inquiétait de mes portions parce qu’elles étaient énormes et plus grosses que ce que la plupart des hommes auraient mangé », dit-elle.

Son poids a augmenté jusqu’à ce qu’elle ait du mal à respirer en attachant ses lacets. Ses parents étaient inquiets. Sa mère voulait qu’elle réduise la quantité qu’elle mangeait, et son père, un « Viking d’homme », s’inquiétait de sa santé, car Brittany était « dangereusement inapte ».

Brittany Cook avant et après sa perte de poids (Caters News)

Des tragédies successives

En 2011, lorsque Brittany avait 25 ans, sa mère, Brenda, est décédée d’un cancer des yeux. Puis son grand-père est décédé.

En 2014, son père, Lee, qui avait été diagnostiqué d’un cancer incurable est également décédé. Sur son le lit de mort, au cours des trois derniers jours avant sa mort, il a dit à sa fille : « Je m’inquiète pour ton cœur. Je veux que tu sois en bonne santé. »

Brittany a retenu ses larmes en se rappelant : « J’ai fait la promesse de changer. »

Cependant, la mort de ses proches l’avait durement ébranlée.

« Je n’étais pas prête à faire face aux émotions et j’ai utilisé la nourriture et l’alcool pour engourdir la douleur », a-t-elle dit. « J’avais cette attitude : ‘Oh, je suis grosse de toute façon’, et j’ai continué à manger du fast food pour me faire plaisir. »

Brittany Cook avec sa défunte mère, Brenda (Caters News)

Un tournant décisif

Deux ans se sont écoulés avant qu’elle ne donne enfin suite à la promesse qu’elle avait faite à son père. En avril 2016, Brittany était assise sur son lit lorsqu’elle a tout à coup réalisé ce qu’elle faisait.

« Je suis en train de me tuer lentement en menant une vie malsaine alors qu’ils souffraient d’une maladie complètement hors de leur contrôle », a-t-elle dit.

Brittany avait l’habitude de manger un énorme bol de céréales sucrées (6 tasses de céréales) au petit déjeuner et un buffet ou trois portions de viande au déjeuner. Son repas du soir typique comprenait six morceaux de poulet avec de la purée ou des frites avec des toasts ainsi que des beignets ou de la glace en guise d’en-cas.

Elle a décidé qu’elle en avait assez, elle est allée directement au supermarché, a acheté des aliments sains et a commencé à préparer ses propres repas.

Brittany pratiquant l’haltérophilie (Caters News)

Au début, cela n’a pas été facile, car elle ne savait pas quels aliments étaient sains. Cependant, elle a été encouragée par l’amélioration immédiate qu’elle a ressentie lorsqu’elle a commencé à changer son régime alimentaire et à faire de l’exercice. Elle s’est inscrite dans un centre de remise en forme et lorsque le propriétaire a remarqué sa détermination à perdre du poids, il lui a trouvé une nutritionniste.

Brittany a modifié son régime et a remplacé son poulet frit et sa glace par des boissons protéinées. La première année, elle a perdu environ 28 kg. Quatre ans plus tard, elle a maintenant un physique de taille huit et n’évite plus les miroirs ni les photos.

Aujourd’hui, son régime alimentaire est bien plus sain et équilibré. Son petit déjeuner comprend généralement deux œufs entiers et quatre blancs d’œufs et du bacon de dinde. Pour le déjeuner, elle mange environ 227 gr de poulet ou de viande maigre ainsi que de la salsa et des épinards sur un wrap à faible teneur en glucides. Le repas du soir est beaucoup plus simple, avec un steak et des crevettes grillées, et un en-cas sain, plein de fruits et de noix.

« Mon attitude est positive et je ne me déteste plus », a-t-elle dit.

(Caters News)

Brittany participe aussi à des compétitions d’haltérophilie. Elle a remporté deux compétitions et attribue sa réussite à la « force norvégienne » de son père.

« Je voulais vraiment me muscler et j’ai commencé à me pousser plus loin », a-t-elle dit. « J’y ai mis tout mon cœur, car il n’y a rien de plus important au monde pour moi que de tenir la promesse faite à mon père. »

« J’ai l’impression que mes parents m’ont accompagnée dans cette aventure. »

FOCUS SUR LA CHINE 3 typhons détruisent les cultures dans le Nord-Est, en 2 semaines

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ