Une femme organise un « karma instantané » pour son « voleur de colis » en remplissant un faux colis de litière pour chat

Par Jenni Julander
6 janvier 2021
Mis à jour: 7 janvier 2021

Lorsqu’une Ontarienne, au Canada, en a eu assez de se faire voler des colis sur son porche, elle a décidé qu’il était temps d’offrir un cadeau de karma instantané aux « pirates de porche » de son (pas si) sympathique quartier.

Elle a donc décidé de surprendre le prochain voleur en vidant sa litière de chat dans une boîte d’Amazon, en la refermant et en la plaçant devant sa porte d’entrée. Comme on pouvait s’y attendre, la boîte a été volée 40 minutes plus tard.

Laurie Pringle a perdu une dizaine de colis livrés sur son porche au cours des trois dernières années. Elle a dit à la CBC que l’idée de réutiliser le contenu de sa litière pour chat lui est venue lorsqu’elle a discuté du problème avec ses voisins.

(Avec l’aimable autorisation de Laurie Pringle)

« Nous discutions. J’ai un petit chien, ils ont un berger allemand, et nous avons dit en plaisantant : ‘Nous devrions remplir une boîte de crottes de chien’ », a dit Laurie au journal télévisé quelques jours avant Noël. « Bien sûr, mon petit chien ne pourrait pas remplir une boîte même si nous attendions une semaine. »

Cependant, elle a un chat et elle a pensé qu’il pourrait servir le même objectif.

« Pendant que je nettoyais la litière du chat, je me suis dit qu’il ne faudrait pas grand-chose pour remplir une boîte avec ce truc. » Alors j’ai pensé, « Vous savez, c’est Noël, peut-être que je devrais aider le père Noël avec sa liste des vilains et, au lieu du charbon, on pourrait donner aux pirates du porche de la merde de chat. »

(Avec l’aimable autorisation de Laurie Pringle)

Elle a donc jeté la litière souillée dans une boîte Amazon vide, l’a refermée et l’a placée sur son porche comme n’importe quel autre colis livré attendant avec sa caméra de sonnette Ring à l’entrée, prête à attraper le voleur sans méfiance.

Puis, elle s’est assise et a attendu.

Il n’a pas fallu longtemps avant qu’un homme s’approche de sa porte, prenne la boîte sans se rendre compte qu’elle était pleine de crottes de chat. Il l’a glissée dans sa veste et est parti.

Laurie a dit qu’elle n’avait pas signalé le vol à la police. Après tout, le fait de signaler les vols précédents n’avait rien fait pour résoudre le problème.

Elle a cependant publié un post de cette blague sur les médias sociaux, et son post a suscité l’appréciation d’autres personnes qui avaient eu le même problème.

« Cela vous montre combien de personnes sont frustrées par cette situation », a dit Laurie.

(Avec l’aimable autorisation de Laurie Pringle)

La police de Niagara affirme avoir lancé l’« opération Ama-gone » (Amazone parti) pour aider à prévenir le vol de colis et à localiser les coupables.

L’agent Krista-Lee Ernst dit qu’ils voient beaucoup de « récidivistes », bien que l’opération les ait déjà aidés à s’attaquer au problème.

En attendant, la police recommande de prendre des précautions pour protéger vos livraisons, notamment en faisant livrer les colis à votre travail, au bureau de poste local ou dans un magasin proche. Les acheteurs en ligne peuvent également demander aux transporteurs de dissimuler les colis à l’abri des regards ou de faire en sorte que quelqu’un soit présent à la maison lorsque les livraisons sont attendues.

Pour l’instant, Laurie espère que la blague a atteint son but et qu’elle a envoyé un message aux « clients » de son porche.

« Nous avons exécuté quelques petits pas de danse et avons célébré avec nos desserts bien mérités », a-t-elle ajouté.

Focus sur la Chine – Trump face à la Chine : son administration élargit le découplage avec le régime chinois

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ