Une femme pêche un « monstre » de 386 kilos dans le golfe du Mexique, établissant un record d’État du plus gros poisson

Par Epoch Times
7 octobre 2020
Mis à jour: 7 octobre 2020

Au large de Grand Isle, en Louisiane, la pêcheuse Ginger Myers a attrapé un makaire bleu de 386 kilos lors du Mongo Offshore Challenge, une compétition de pêche annuelle qui se déroule dans le golfe du Mexique.

Après avoir capturé l’énorme poisson et l’avoir hissé à bord de son bateau viking de 22 mètres, le Fleur-de-Lis, Mme Myers est maintenant la détentrice du record pour l’État de l’Alabama, avec la plus grosse prise jamais réalisée par une pêcheuse à la ligne dans le golfe du Mexique.

Ginger Ann Myers avec son énorme makaire (avec l’aimable autorisation de MONGO Offshore Challenge)

Le concours comprend cinq catégories : le makaire bleu, l’espadon, le thon, le thazard noir et le mahi-mahi. Selon un communiqué de presse de Mongo Offshore, Mme Myers est désormais en tête de la catégorie du makaire bleu dans le classement de cette année.

Le WKRG a rapporté que Chris Ferrera a établi le record actuel de l’État pour le makaire bleu en 2013 avec une prise qui pesait 384 kg.

Le Mongo Offshore Challenge se déroule jusqu’au 15 octobre, mais les officiels affirment d’ors et déjà que les concurrents auront du mal à battre la prise de Mme Myers.

« Nous ne récompensons que le plus gros poisson dans chaque catégorie », déclare Jeremy Cox, capitaine de Mongo Offshore, « nous avons les limites de taille minimale les plus élevées des compétitions ». Notre devise est : « Laissez les petits partir pour qu’ils puissent CROÎTRE. »

Nouveau certificat de record d’État de l’Alabama (avec l’aimable autorisation de MONGO Offshore Challenge)

Mme Meyers et son équipage, composé du capitaine Scooter Porto et de ses compagnons Zachary Taylor et Jake Glass, ont déclaré avoir relâché au moins six autres makaires bleus, dont un de 272 kg. Ils ont également relâché un énorme thon jaune avant que leurs efforts ne soient récompensés par le makaire monstre de 386 kilos.

Selon M. Cox, la compétition de l’année prochaine devrait déjà être plus importante et meilleure que jamais, avec de nouvelles catégories et de nouvelles zones de pêche également.

« Les belles prises sont toujours l’apanage de belles histoires, ce qui contribue également à attirer de nouveaux amateurs vers notre sport », dit-il. « Notre objectif est de contribuer à la croissance et au maintien de notre sport, et d’être de bons gestionnaires des ressources divines dont il dépend. »

(avec l’aimable autorisation de MONGO Offshore Challenge )

Selon M. Cox, des prises comme celle-ci contribuent non seulement à sensibiliser le public à la pêche, mais aussi à financer les banques alimentaires dans le Golfe.

« Nous travaillons avec plusieurs banques alimentaires dans tout le Golfe qui récupèrent le poisson et qui sont en mesure de nourrir les gens dans le besoin… Le tournoi aide également à soutenir de nombreuses petites entreprises locales sur toute la côte du Golfe, des ports de plaisance aux magasins de détail d’articles de pêche, en passant par les fabricants d’articles de pêche, les fabricants de bateaux, les restaurants, etc. Tout au long de la saison. »

Pour l’instant, Mme Meyers et son équipage attendent la fin de la compétition afin de savoir si un autre pêcheur aurait pu battre son record.

FOCUS SUR LA CHINE – Un incendie dans le centre de la Chine fait 13 morts

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ