Une femme sauve un chien errant qui n’avait plus que la peau sur les os

Par EMG Inspired Staff
23 septembre 2019 Mis à jour: 23 septembre 2019

ATTENTION : CET ARTICLE CONTIENT DES IMAGES SUSCEPTIBLES DE HEURTER LA SENSIBILITÉ DE CERTAINS LECTEURS.

Les chiens errants, abandonnés ou égarés vivent généralement dans des conditions misérables. Malheureusement, tous les chiens n’ont pas la chance d’être sauvés ou adoptés. C’est pourquoi les récits selon lesquels ces chiens sont ramenés du seuil de la mort sont encourageants.

Le 23 décembre 2017, quelques jours avant Noël, une secouriste pour animaux nommée Pia a rendu visite à son amie à Buenos Aires, en Argentine, où on lui a dit qu’un chien errant courait près de sa maison. Son ami n’avait pas pu attraper le chien et demandait l’aide de Pia.

Après avoir parcouru le quartier, Pia a trouvé le chien gisant à côté d’une maison et a été consternée de voir l’état dans lequel il se trouvait. Ses yeux semblaient ternes, son corps squelettique et osseux était couvert de plaies. Le chien semblait avoir presque abandonné la vie.

« J’ai pleuré parce que je n’arrivais pas à croire que personne ne l’avait aidé », a confié Pia à The Dodo.

Elle l’a ensuite placé dans une cage et l’a emmené chez le vétérinaire car elle avait l’impression qu’il ne passerait pas la nuit.

Le vétérinaire a déclaré à Pia que le chien avait une chance de survivre s’il réussissait à passer le week-end de Noël. Le vétérinaire lui a également dit qu’elle allait devoir s’occuper du chien 24 heures sur 24.

Pia savait qu’elle devrait se concentrer uniquement sur le chien s’il réussissait.

« J’ai tout laissé tomber pour m’assurer qu’il irait bien », a-t-elle dit.

Malgré tous ses efforts, il a refusé de manger quoi que ce soit pendant les deux premiers jours et a continué à perdre du poids. Elle lui donnait de l’eau toutes les trois heures pour s’assurer de son hydratation et était toujours à ses côtés pour l’encourager.

Dire que la situation était sombre au cours des 48 heures suivantes serait un euphémisme.

« À deux reprises, j’ai pensé qu’il allait mourir parce qu’il n’avait vraiment pas l’air bien », a-t-elle dit.

Mais à la grande surprise de Pia, le chien a continué à se battre, ce qui a poussé Pia à l’appeler « Hercules ». Au fil des jours, l’état d’Hercules s’est amélioré et il a prouvé qu’il était beaucoup plus robuste qu’il n’y parait.

Une fois rétabli, Pia l’a soulevé et l’a encouragé à marcher. Un jour, il s’est soudainement levé et a commencé à marcher seul. Même s’il réussissait à peine à faire quelques pas, c’était le signe de rétablissement que Pia avait espéré.

« J’ai pleuré, j’ai pleuré comme un bébé », a déclaré Pia.

Finalement, elle a non seulement vu Hercules marcher, mais aussi courir. Alors qu’Hercules se remettait davantage, il a retrouvé ses forces, son corps a grandi et sa fourrure a commencé à repousser.

À l’origine, Pia avait prévu de faire adopter Hercules une fois qu’il aurait retrouvé toute sa santé. Mais à mesure que le lien entre Pia et Hercules se développait, elle ne pouvait plus le laisser partir.

Avoir un animal de compagnie comme Hercules est une fierté pour Pia, car il a montré une volonté inébranlable de survivre. Après toutes ces nuits agitées que le duo a passées ensemble, Pia et Hercules peuvent espérer des jours remplis de joie et de vitalité.

Crédit photo : autorisation de herculesysubanda

RECOMMANDÉ