Une fillette de 9 ans et ses amis ont récolté près de 100.000$ en vendant des bracelets pour aider les entreprises afro-américaines

Par CNN
26 juin 2020
Mis à jour: 26 juin 2020

Un groupe d’amis aux grands rêves et au cœur encore plus grand a lancé une entreprise d’été destinée à aider les entreprises appartenant à des Afro-Américains et les quartiers de Minneapolis touchés par la pandémie et les manifestations qui ont suivi la mort de George Floyd.

Poussés par l’ennui et le désir de nouveauté, Kamryn Johnson, 9 ans, et cinq de ses amis vivant dans le quartier voisin de Chanhassen ont décidé d’ouvrir un stand de vente de bracelets de l’Amitié.

Après avoir longuement réfléchi pour savoir où l’argent finirait par aller, le groupe a convenu que les recettes seraient versées à des entreprises et à des banques alimentaires de Minneapolis.

Kamryn et ses amis (Avec l’aimable autorisation de Jamie Stoia)

Kamryn a dirigé le groupe qui a monté le stand le 30 mai, et depuis lors, les gentils enfants ont récolté plus de 90 000 $ grâce à la vente de ces bracelets, à la collecte de fonds en ligne et aux dons, selon le père de Kamryn, Ron Johnson, ancien joueur de la NFL.

« Elle a un cœur immense et voulait simplement apporter son aide par tous les moyens possibles », a déclaré M. Johnson à CNN. « Elle et ses amis trouvent les moyens pour nourrir les familles de Minneapolis et donner à leur communauté comme ils savent le faire. »

Alors que les fonds serviront à aider diverses entreprises endommagées lors des manifestations, M. Johnson a déclaré que l’accent est mis sur l’aide aux propriétaires d’entreprises afro-américaines pour qu’ils se remettent sur pied.

Ils avaient déjà été touchés par la pandémie, qui avait contraint le Minnesota à des mesures de confinement pendant un mois. Ensuite, la vidéo du 25 mai qui montrait la mort de George Floyd, un résident afro-américain, a déclenché des nuits de manifestations et des émeutes à travers tout le pays.

De gauche à droite, Lexi, Mikayla et Kamryn à leur stand. (Avec l’aimable autorisation de Jamie Stoia)

Des dizaines d’entreprises dans les villes jumelées de Minneapolis et de Saint Paul ont été endommagées ou pillées pendant les jours de troubles.

« Lorsque vous regardez Minneapolis, il y a un énorme fossé racial dans quasiment tous les aspects de la vie », a déclaré M. Johnson. « Nous voulons être là pour les entreprises afro-américaines, en particulier celles qui n’ont pas de compagnies d’assurance pour les aider, pour leur faire savoir que des personnes les protègent et se battent pour elles. »

Une partie de l’argent sert à nourrir la communauté et à fournir aux familles des ressources telles que des couches et du détergent pour le linge. Les enfants donnent une partie de leurs fonds à la collecte de nourriture de la Sanctuary Covenant Church de Minneapolis et à la collecte de nourriture et de fournitures de Kyle Rudolph.

Quand les enfants ont eu cette idée, M. Johnson a expliqué qu’il s’attendait à ce qu’ils récoltent « peut-être 50 dollars ou plus ». Lorsque la nouvelle de leurs efforts s’est soudainement répandue, des personnes de tout le pays ont fait des dons pour la cause.

Kamryn et ses amis, portant des bracelets de l’Amitié qu’ils ont fabriqués. (Avec l’aimable autorisation de Jamie Stoia)

Mais ce n’est pas le seul impact que les enfants ont sur le mouvement.

« Jour après jour, nous avons des conversations percutantes avec tant de personnes. Tant de membres de notre communauté sont venus déposer du matériel », a déclaré Ron Johnson. « Nous voulons poursuivre le combat. Nous n’avons pas l’intention de donner un peu, puis de partir et de vaquer à nos occupations quotidiennes. Nous nous battons pour notre communauté, et cela ne va pas s’arrêter de sitôt ».

Mais pour l’instant, Kamryn et ses amis vont continuer à répandre la joie en vendant des bracelets aussi longtemps que les gens seront prêts à les acheter.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ