« Une folie ! » L’Assemblée nationale vote l’urgence sanitaire jusqu’au 1er juin avec prolongation possible jusqu’au 31 décembre 2021, annonce Nicolas-Dupont-Aignan

Par Suzanne Durand
23 janvier 2021
Mis à jour: 23 janvier 2021

Postée le 20 janvier dernier par Nicolas Dupont-Aignan, député de l’Essonne et Président de Debout la France (DLF), une vidéo fait le buzz sur Twitter avec des milliers de partages et de vues.

Dans la vidéo, Nicolas Dupont-Aignan, qui se trouve dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale, dénonce qu’au nom de l’urgence sanitaire, la majorité LREM a voté par 100 voix contre 43, la prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 1er juin, avec une prolongation possible jusqu’au 31 décembre 2021, donnant ainsi les pleins pouvoirs au Président Macron.

« Je suis à l’Assemblée nationale, dans l’hémicycle, les débats viennent de s’interrompre et reprendront à 21 heures . En fait l’Assemblée nationale est en train de se suicider en votant l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 décembre, c’est-à-dire la possibilité de suspendre nos libertés sans aucun contrôle parlementaire (…), déclare-t-il dans la vidéo.

Prolongation de l’état d’urgence jusqu’au 31 décembre ?

« À part les oppositions, la majorité va voter la disparition du parlement dans le domaine sanitaire ». M. Dupont-Aignan, qui s’insurge contre cette décision, explique que « la décision du confinement, du couvre-feu, eh bien tout cela ce sont des décisions prises par le gouvernement, le président de la République. Il n’y a plus de contrôle parlementaire (…) Jusqu’au 1er juin l’état d’urgence sanitaire s’appliquera et après le 1er juin, le gouvernement pourra revenir devant le parlement pour faire voter un nouvel état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 décembre 2021 ».

Pour le président de Debout la France,« cela veut dire que quelques mois avant la présidentielle (…) un homme seul à l’Élysée est en train de faire disparaître notre démocratie. ‘C’est ahurissant’ ce qui est en train de se passer ! le ministre nous explique que l’on ne fait pas de proposition (…) », déplore-t-il.

« Notre démocratie est en péril »

Craignant que sa vidéo soit censurée, M. Dupont-Aignan précise « qu’il est de plus en plus difficile dans notre pays de s’exprimer ». « Cet hémicycle a raisonné de cris d’indignation de nombreux députés, mais nous sommes minoritaires et le gouvernement avec M. Véran, qui est d’une arrogance incroyable, eh bien avance, avance… ».

À la fin de son enregistrement, le député lance un appel « au secours » contre « le terrible trio Macron-Castex-Véran » qui pourra, selon lui, continuer à réduire « encore nos libertés individuelles sans aucun contre-pouvoir ! »

« Notre démocratie est en péril », souligne-t-il.

« Bon courage, nous résisterons jusqu’au bout ! », conclut Nicolas Dupont-Aignan.

Focus sur la Chine – La réaction choquante du régime chinois au départ de Trump

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ