Une jeune femme amputée a du prouver qu’elle était « vraiment handicapée »

Par Louise Bevan
23 mai 2020
Mis à jour: 23 mai 2020

Une adolescente nageuse vedette, doublement amputée, est devenue une véritable star grâce à une anecdote qu’elle a partagée depuis une place de parking pour handicapés dans un supermarché américain.

Le 10 avril 2020, Haven Shepherd a publié son anecdote sur Facebook, la qualifiant d’« annonce de service public » et modifiant les noms de manière à « protéger les innocents ».

(Avec l’aimable autorisation de Haven Faith Shepherd)

« C’est une froide journée d’hiver », a écrit Haven. « Je porte un jean (c’est un détail important qui sera abordé plus loin dans l’histoire). Je me précipite vers ma voiture pour me mettre à l’abri du vent. »

« Tout d’un coup, j’entends une femme, appelons-la simplement Karen, qui me crie dessus », poursuit la jeune fille de 17 ans.

Haven a répondu à la femme de manière amicale, mais elle a été confrontée à un déluge d’agressions. La raison ? Haven avait garé sa voiture sur une place de parking pour handicapés.

« Je me suis dit : ‘Oh, eh bien’, et je suis montée dans ma voiture », a écrit Haven. Face aux propos furieux de cette inconnue, Haven a tenté de la calmer en lui assurant qu’elle était « vraiment handicapée », mais sans succès.

(Avec l’aimable autorisation de Haven Faith Shepherd)

Elle a commencé à utiliser des mots comme « rapport », « police » et « vous devriez avoir honte », a écrit Haven. « Alors, que peut faire une fille ? J’ai enlevé calmement ma jambe et je l’ai mise à la fenêtre ! »

« La situation est devenue gênante », a poursuivi Haven. Elle s’est mise à grogner : « Très bien, très bien, très bien, peu importe. »

Ce fut une petite victoire pour Haven, mais un rappel décourageant des idées préconçues qui entourent encore les handicaps physiques de toutes sortes.

« Voici le deal pour vous tous, justiciers handicapés », a conclu Haven. « C’est un peu comme demander à une femme si elle est enceinte… Vous feriez mieux d’en être sacrément sûr ! »

(Avec l’aimable autorisation de Haven Faith Shepherd)

Haven a reçu une pléthore de soutien après avoir publié son anecdote sur les médias sociaux.

« Ouah ! Vraiment désolé. Nous devons nous occuper de nos affaires », a écrit un supporter. « Vous avez si bien géré la situation et je dois dire, de façon très créative et amusante ! Continuez à être une source d’inspiration pour les autres, Jeune Fille ! Vous êtes géniale ! »

« Je vous applaudis pour avoir fait preuve d’humour et de grâce », a écrit un autre.

Haven a protesté en douceur sur le parking afin de défendre la communauté des personnes handicapées et d’inspirer ses amis dans ce processus. Son voyage a commencé au Vietnam. Haven est née le 10 mars 2003 dans la province vietnamienne de Quang Nam. Son nom de naissance était Do Thi Thuy Phuong.

(Avec l’aimable autorisation de Haven Faith Shepherd)

Selon BBC News, les parents de Haven, qui n’ont pas pu légitimer leur relation, ont pris une décision dévastatrice alors qu’elle n’avait que 14 mois. Son père s’est attaché, ainsi que la mère de Haven, en tenant leur bébé, à un engin explosif. La bombe a explosé, tuant les parents de Haven et faisant sauter le bas des jambes de Haven.

« J’ai survécu à quelque chose de si dramatique », a déclaré Haven à BBC News. « Je n’étais pas censée vivre. »

Les grands-parents pauvres de Haven n’ont pas pu payer les soins médicaux de la petite fille. En conséquence, Haven a été adoptée par Shelly et Rob Shepherd de Carthage, dans le Missouri, en octobre 2004, et s’est rendue aux États-Unis pour rejoindre une famille affectueuse composée de huit personnes.

Selon le profil sportif de Haven, elle a suivi les traces de ses sœurs et est devenue une star en athlétisme à l’école grâce à une bourse destinée à des pieds de course prothétiques spécialisés. Elle a ensuite commencé à nager à l’âge de 10 ans et a trouvé sa véritable vocation, en rejoignant une équipe de natation deux ans plus tard.

« Cela me donne un sentiment de pouvoir », a déclaré Haven à la BBC. « Je ne pouvais pas vraiment tout faire toute seule, alors c’est la première chose que j’ai faite toute seule. »

(Avec l’aimable autorisation de Haven Faith Shepherd)

À partir de 2020, Haven s’entraîne pour avoir la chance de représenter l’équipe des États-Unis aux prochains Jeux paralympiques. Elle est également membre de Models of Diversity, qui fait campagne pour une représentation plus diversifiée dans les secteurs de la mode et de la beauté.

« J’avais deux choix », a déclaré l’adolescente au géant britannique de la radiodiffusion. J’aurais pu devenir une personne très peu sûre de moi, et me sentir tout le temps blessée, ou je pouvais me dire : « Oh, tu me regardes parce que j’ai des jambes super cool ! Et c’est vrai. »

Photo avec l’aimable autorisation de Haven Faith Shepherd ( Instagram | Facebook )

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques, car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ