Une jeune Mexicaine achète une paire de chaussures neuve à un grand-père qui était venu demander s’ils vendaient des chaussures usagées : « Je l’ai fait avec mon cœur »

Par Celeste Armenta - La Gran Epoca
14 juillet 2021
Mis à jour: 14 juillet 2021

À un moment tout à fait inattendu, vous pouvez avoir l’opportunité de faire un acte de bonté totalement désintéressé. C’est ce qui est arrivé à une jeune employée au Mexique, qui a vu un grand-père entrer dans son lieu de travail pour demander une paire de chaussures usagées. Elle n’a pas hésité à lui acheter une paire de chaussures neuves.

Aurelia Maricela Santiago Hernández travaille dans un grand magasin du centre de la ville d’Oaxaca, au Mexique. En mai 2019, la jeune femme a aperçu un homme âgé de condition modeste entrer dans le magasin. Il est reparti après avoir parlé à un collègue.

Le grand-père vendait des ustensiles de cuisine faits main ; il était entré dans le magasin pour demander s’il était possible d’acheter une paire de chaussures usagées. Après son départ, Mme Hernandez était curieuse, elle a donc demandé à son collègue ce qui s’était passé. Lorsqu’elle a découvert ce que le vieil homme était venu chercher, la jeune femme a demandé à son collègue de le rattraper.

« Vous auriez dû me le dire », a raconté Mme Hernandez au média local Oaxaca Politico. « J’aurais pu lui acheter une paire de chaussures. Imaginez, ça aurait pu être mon père ! »

Alors que le collègue de Mme Hernandez a affirmé qu’il pourrait acheter la paire de chaussures du grand-père en deux semaines, la jeune femme ne s’est pas sentie rassurée. Elle pensait que le moment était venu d’aider le grand-père le plus vite possible.

« Pourquoi pas maintenant ? Imaginez, cet homme est en train de marcher, il pourrait blesser ses petits pieds », a déclaré Mme Hernandez.

Lorsque le collègue a retrouvé l’homme âgé et est retourné avec lui au magasin, Mme Hernandez s’est présentée et lui a expliqué qu’elle allait lui offrir une paire de chaussures. La jeune femme lui a proposé plusieurs modèles, elle a pensé qu’il ne parlait probablement pas espagnol, puisqu’il ne répondait que par « oui » à tout.

Quand le moment est venu d’aider le grand-père, quatre de ses collègues sont arrivés pour participer à l’achat. Le vieil homme portait des huaraches très usées, il ne voulait pas mesurer la longueur d’une de ses chaussures, alors la jeune femme l’a fait.

« Je vais vous les offrir, mais pour vous. Je ne veux pas que vous les donniez à quelqu’un d’autre, parce que je vais vous les offrir, parce que c’est pour vous, pour que vous puissiez vous promener confortablement en faisant attention à vos petite [pieds] », a répété la jeune femme.

Image illustrative (insidehenderson/Pixabay)

Mme Hernandez travaillait depuis huit ans dans ce magasin lorsqu’elle a fait ce geste attentionné envers le grand-père qui avait besoin d’une paire de chaussures, selon Excelsior.

De plus, elle apporte son aide à ses parents qui vivent dans la montagne située au nord d’Oaxaca, une région aux richesses naturelles variées, où vivent principalement des populations autochtones.

Après cet événement, Mme Hernandez a continué son travail comme si de rien n’était, mais son geste est devenu viral sur les médias sociaux grâce aux personnes qui étaient présentes à ce moment-là. La jeune femme précise toutefois que son geste est venu « du fond du cœur ».

« Je l’ai fait avec mon cœur, parce que cet homme en avait vraiment besoin […] il se trouvait dans une situation difficile, il cherchait un moyen pour gagner sa vie et, je veux dire, comment ne pas aider cet homme alors qu’il avait besoin d’une paire de chaussures pour pouvoir marcher confortablement et vendre ses ustensiles de cuisine », a expliqué Mme Hernandez.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ