Une lettre critique adressée aux taxis parisiens fait le buzz sur internet

28 juin 2015
Mis à jour: 28 juin 2015

 

Voici bien les deux faces d’une même pièce. La colère des taxis cette semaine, face à l’application collaborative de co-voiturage UberPop a mis en relief le danger encouru par leur profession dans les années à venir. Mais ce conflit a aussi mis en lumière une autre vérité, celle des pratiques commerciales douteuses et répétées de certains taxis parisiens. Surfacturation, services modérés, politesse à revoir, etc.

Une lettre intitulée « Cher Taxi parisien » montre un autre aspect du conflit: la colère des usagers face aux services bas de gamme des taxis parisiens. Écrite par l’internaute Maxime Coulon sur son compte Facebook, elle fait le buzz sur les médias sociaux depuis. Plus de 175.000 personnes ont aimé (« liké ») son commentaire et près de 64.000 l’ont partagé sur leur propre réseau.

La voici ci dessous, avec une modération sur les expressions vulgaires et les attaques trop directes.

« Cher Taxi parisien,

Je ne peux m’empêcher de te dire à quel point il est jouissif de te regarder râler, pleurer, […]  face à la montée des VTC.

Te souviens-tu, il y a à peine quelques années, quand tu me demandais quelle était ma destination avant de décider si moi, client d’un soir, aurais le droit de monter dans ton carrosse ?

Quand tu refusais que je monte parce que ce « n’était pas ton chemin »; quand tu refusais que je monte parce que tu partais du principe que toute personne après 3h du matin allait vomir sur ta banquette arrière ; quand tu faisais discrètement deux fois le tour du périphérique si j’avais le malheur de m’assoupir dans ta voiture. Sans mentionner les incivilités, l’ attitude […] que tu pouvais avoir.

LIRE AUSSI:

Aaaah que c’est bon de te voir monter au créneau, outré par une concurrence qui fait le taff six fois mieux que toi, alors que le gars est électricien ou vendeur de fruits et légumes. C’est bête hein ? Parce que dans le fond tu le sais… tu le sais que tu t’es auto-b… jusqu’à la moelle à force de nous proposer un service de m….. . P…., maintenant quand je commande un VTC , j’ai un récapitulatif du trajet, des bonbons et une p…. de bouteille d’eau, la folie !

Alors au lieu de nous les briser à tous, au lieu d’agresser des chauffeurs VTC en mode traquenard à 20 en pensant qu’on va vous applaudir, et au lieu de bloquer le periph quand tout le monde part bosser.

Pourquoi tu n’essaierais pas deux secondes de remettre en question le service […] que tu nous proposes et t’aligner sur tes concurrents en offrant quelque chose qui passe par la case « convenable »? Ça te permettrait de rembourser ta licence à 250 briques […] .

Bisous en direct de ton opération escargot de m…… .

Signé : un mec à qui t’as fait payer 70 euros un Bercy – Trocadero en 2009. »

Un contre poids nécessaire aux revendications des taxis parisiens, et un conflit qui pourrait au final, améliorer la législation des services venant des outils numériques collaboratifs comme UberPop, et améliorer un service des taxis de la capitale se dégradant.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ