Une maman donne naissance à des triplés

Par Louise Bevan
8 novembre 2021
Mis à jour: 8 novembre 2021

Depuis qu’elle a appris qu’elle attendait des triplés, jusqu’à leur arrivée, sans oublier le fait très rare qu’ils partageaient le même placenta, le périple de cette mère britannique pour arriver à la naissance de ses enfants a été parsemé de surprises depuis le début.

Les triplés de Gina et Craig Dewdney, Jimmy, Jensen et Jaxson, représentent une probabilité exceptionnelle sur 200 millions.

Craig et Gina Dewdney. (Avec l’aimable autorisation de Gina Dewdney)

Le couple, originaire du Cheshire en Angleterre, a appris qu’il attendait des triplés lors de l’échographie réalisée à la 13e semaine.

« Je pensais que je pourrais avoir des jumeaux… Il y a eu des triplés dans ma famille, plusieurs générations en arrière. Je n’avais pas envisagé que cela m’arriverait », a déclaré Gina, 34 ans, à Epoch Times. « J’étais tellement abasourdie. Nous ne pouvions pas le croire quand trois têtes sont soudainement apparues sur le scanner ! »

Le partage du placenta signifiait toutefois que les bébés se battaient pour obtenir les mêmes nutriments, et la grossesse de Gina était donc jugée à haut risque.

L’échographie de Gina après treize semaines montre ses triplés. (Avec l’aimable autorisation de Gina Dewdney)

« Mon périple a ressemblé à une montagne russe », a-t-elle déclaré. « J’ai eu de nombreux symptômes au début de la grossesse, comme des migraines, des insomnies, un épuisement extrême, et j’ai rapidement pris du poids. J’en suis arrivée au point où il m’était très difficile de marcher. »

Pourtant, le fait d’imaginer la vie avec deux petites filles et un petit garçon – comme prévu lors de l’échographie effectuée à 16 semaines – a réconforté Gina alors que la grossesse devenait difficile à supporter. Cependant, elle a été triste lorsque l’échographie réalisée après 24 semaines a annoncé un autre scénario.

Trois garçons allaient voir le jour.

Gina avec ses triplés. (Avec l’aimable autorisation de Gina Dewdney)

« J’étais si bouleversée », a admis Gina. « J’avais créé des liens avec les deux filles que je croyais avoir. Je les avais imaginées, je les avais nommées, et puis on m’a annoncé qu’elles n’étaient plus là ! J’ai dû faire le deuil de leur disparition. »

« Mais maintenant, bien sûr, j’adore mes garçons et je ne voudrais pas qu’il en soit autrement », a-t-elle déclaré.

Lorsque Gina a commencé à avoir des contractions deux mois avant la date prévue, Jimmy, Jensen et Jaxson ont été mis au monde par césarienne à l’hôpital pour femmes de Liverpool le 26 avril, après 31 semaines et trois jours de grossesse. Jaxson est né alors qu’il était encore à l’intérieur du sac amniotique, phénomène également très rare ; seul un bébé sur 80 000 environ naît de cette façon.

(Avec l’aimable autorisation de Gina Dewdney)

Gina et Craig ont eu des échanges de tendresse dans la salle d’accouchement avant que les triplés ne soient transportés au service des soins intensifs néonatals. Ils ont passé six semaines dans ce service.

Gina, thérapeute dentaire, et Craig, 35 ans, dentiste, se sont émerveillés de voir leurs bébés surmonter cette grossesse à haut risque et les obstacles qui se sont dressés contre eux. Aujourd’hui âgés de six mois, les garçons se portent à merveille. Jensen et Jaxson ont été opérés d’une hernie avec succès, et Jimmy est toujours sur la liste d’attente.

(Avec l’aimable autorisation de Gina Dewdney)

Alors que ses triplés grandissent, Gina est fascinée de voir apparaître trois personnalités très différentes, malgré leur ADN identique.

« Jimmy est le blagueur, il est toujours en train de rire », a-t-elle décrit. « Jensen est le dramatique ! Il est aussi très bavard. Et Jaxson est le plus calme, je l’appelle mon ‘bébé yogi’. »

Le fait de devoir laisser ses bébés à l’hôpital et de rentrer à la maison avec un berceau vide a été un véritable crève-cœur pour la nouvelle maman, même si ramener ses bébés à la maison va la confronter à de nouveaux défis tels que l’allaitement, les nuits sans sommeil et la difficulté de devoir assumer son rôle de mère avec ses trois bébés.

(Avec l’aimable autorisation de Gina Dewdney)

Pourtant, être parents de trois adorables garçons et les voir grandir est quelque chose que Gina et Craig ne changeraient pour rien au monde.

« Je les ai vus venir de si loin », a déclaré Gina, « de l’unité néonatale des soins intensifs, en couveuse, nourris par sonde, à aujourd’hui, souriants et rieurs. C’est une expérience très enrichissante. »

Les Dewdneys racontent leur vie quotidienne sur @the_cheshire_triplets.

(Avec l’aimable autorisation de Gina Dewdney)

Partagez vos histoires avec nous sur emg.inspired@epochtimes.com, et continuez à avoir votre dose quotidienne d’inspiration en vous inscrivant à la newsletter Epoch Inspired sur TheEpochTimes.com/newsletter.


Rejoignez-nous sur Télégram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ