Une maman est affolée parce que son bébé a mangé une capsule de lessive toxique qu’il a pris pour un bonbon

Par SWNS
21 décembre 2019 Mis à jour: 21 décembre 2019

Une maman met maintenant en garde contre les dangers des dosettes de lessive après que son bébé a passé trois jours sous assistance respiratoire en raison de l’ingestion d’une dosette de lessive toxique – qu’il a confondue avec des bonbons, selon elle.

Katelyn Cunha Flores, 30 ans, a été terrifiée lorsqu’elle a découvert que son fils Cotter, maintenant âgé de 3 ans, avait avalé le contenu d’une dosette de détergent alors qu’elle faisait sa lessive en juillet 2017.

Cotter et sa maman Katelyn ces derniers mois.

La capsule, remplie de détergent concentré, a immédiatement brûlé l’œsophage et la muqueuse gastrique, et a fait enfler son système respiratoire.

Katelyn, de Pawtucket, Rhode Island, États-Unis, a conduit Cotter, alors âgé de 1 an, à l’hôpital pour enfants de Hasbro à Providence ; il avait du mal à respirer et son état commençait à se détériorer rapidement.

Les voies respiratoires de l’enfant étaient si enflées que les chirurgiens ont été forcés de l’intuber à l’aide d’un tube beaucoup plus petit, conçu pour les bébés plus petits que lui, avant de le brancher à un appareil de maintien des fonctions vitales.

Cotter a passé trois jours en soins intensifs après avoir ingéré une capsule de lessive toxique qu’il a confondue avec des bonbons.

Katelyn, une mère de quatre enfants, représentante de commerce, craignait que son jeune fils ne meure dans l’unité de soins intensifs pédiatriques pendant que les médecins luttaient pour stabiliser ses constantes.

Katelyn a déclaré : « Nous nous préparions à aller au New Hampshire pour le week-end de la fête de l’indépendance des États-Unis, et j’avais envoyé mes enfants plus âgés avant nous, [prévoyant les rejoindre après]. »

« Je me préparais et je m’attaquais à la lessive avant que nous prenions la route. J’avais préparé mon panier et déposé un paquet de dosettes de lessive sur le dessus. »

Cotter fête son premier anniversaire, avant l’accident.

Elle a en outre ajouté : « Cotter rampait, courait et jouait simplement avec ses jouets par terre. »

« J’étais en train de faire mes bagages et j’avais le dos tourné vers lui quand il a commencé à pleurer. »

« Je me suis retournée pour voir ce qui n’allait pas et j’ai vu que ses mains étaient couvertes de quelque chose. »

« C’est à ce moment que j’ai remarqué le plastique du pods qui pendait de sa bouche. »

« J’ai paniqué, je l’ai pris dans mes bras et je lui ai lavé la bouche dans la salle de bain. Je l’ai emmené directement à l’hôpital. »

« Quand je suis arrivée, ils savaient que c’était grave et ils l’ont pris en charge immédiatement. »

« Je savais que c’était grave, mais je n’ai pas réalisé la gravité de la situation. »

« Il commençait à avoir des difficultés à respirer et son état se détériorait très rapidement. »

Cotter et Katelyn à l’hôpital pour enfants Hasbro à Providence, alors que l’état du petit enfant a commencé à se détériorer rapidement et qu’il a eu du mal à respirer.

Elle a ajouté : «Ils l’ont amené en chirurgie d’urgence et ont réussi à l’intuber, en utilisant un tube très étroit normalement utilisé pour les petits bébés. »

Au cours de cette opération, ils ont également procédé à une endoscopie, qui a montré que certaines parties de son œsophage ainsi que le haut de sa muqueuse stomacale étaient brûlées.

« Après son opération, il a été placé dans l’unité de soins intensifs pédiatriques et il a été branché à tellement de machines que je ne pouvais même pas les compter toutes. »

« Au cours de cette nuit-là, sa respiration est devenue si difficile qu’il a commencé à devenir violet. Puis il a fait un arrêt cardiaque. »

« Je ne pensais pas qu’il s’en sortirait. C’était la nuit la plus horrible de ma vie. »

Heureusement, les médecins ont stabilisé Cotter, mais n’ont pas pu déterminer l’impact à long terme que la blessure risquait d’avoir sur ses systèmes respiratoire et digestif.

Les voies respiratoires du bambin malade étaient si enflées que les chirurgiens ont été forcés de l’intuber à l’aide d’un tube conçu pour un bébé beaucoup plus petit avant de le brancher à une machine de survie.

Après trois jours sous assistance respiratoire, Cotter a commencé à tousser, ce qui a indiqué aux médecins qu’il était possiblement assez fort pour respirer par lui-même.

Cotter a été extubé et a reçu son congé de l’hôpital le 6 juillet 2017. Il a été soumis à un régime alimentaire strict composé d’aliments en purée à faible teneur en acide pendant deux semaines.

Bien que les blessures à l’œsophage et à l’estomac de Cotter aient été guéries, le tout-petit continue d’avoir des problèmes respiratoires près de deux ans après l’accident.

Katelyn a déclaré : « Heureusement, il n’a plus de problèmes d’estomac, mais il a du mal à respirer lorsqu’il est malade ou qu’il tousse. »

« Après que cela se soit produit, ils ont découvert que Cotter avait une anomalie de naissance, ce qui signifie que ses voies respiratoires avaient déjà une configuration différente. »

« Quand il est malade maintenant ou qu’il tousse, c’est une toux très forte. On dirait qu’il a le croup. »

« Il a aussi un nébuliseur. »

Les données publiées par l’American Association of Poison Control Centers ont signalé 12 299 incidents liés aux dosettes de lavage en 2017. Plus de 80 % de ces incidents impliquaient des enfants âgés de 5 ans ou moins mordant dans les dosettes.

Katelyn a exhorté tous les parents à éviter d’utiliser les capsules de lessive, qui, selon elle, font courir un risque aux enfants qui ne vaut vraiment pas la peine d’être pris.

Cotter et Katelyn.

La maman a également déclaré que l’apparence de ces capsules, qui ressemblent à des bonbons, devrait être modifiée pour protéger les enfants de tout le pays.

Katelyn a déclaré : « Le côté pratique des dosettes de lessive ne prévaut pas sur les dommages qu’elles peuvent causer. »

« Elles ne devraient pas être brillantes, colorées et attrayantes, elles ressemblent à quelque chose d’appétissant, surtout pour les enfants. »

« Les détergents contenus dans ces dosettes sont tellement concentrées qu’elles causent de terribles dégâts lorsqu’elles sont ingérées. »

« Les médecins nous ont dit que s’il avait avalé une gorgée de lessive liquide régulière, cela n’aurait pas été aussi grave. »

« Il n’est absolument pas nécessaire de les utiliser. Elles mettent la vie en danger. On a eu beaucoup de chance. »

RECOMMANDÉ