Une maman lionne adopte un petit léopard malade et abandonné et en prend soin comme si c’était le sien

Par Michael Wing
13 mars 2020
Mis à jour: 13 mars 2020

Dans un parc national en Inde, une lionne a « adopté » un petit léopard et l’a traité comme l’un des siens. Les chercheurs ont étudié l’étrange association entre deux espèces naturellement rivales. Malheureusement, le petit est mort avant que le phénomène ne puisse être étudié plus en profondeur.

La famille improbable a été repérée pour la première fois fin décembre 2018 par des employés du parc national de Gir au Gujarat. Dheeraj Mittal, le chef adjoint du service de protection de la nature, a déclaré au Hindustan Times qu’il était étonné de voir ce couple inhabituel, d’autant plus que « les lions ont tendance à tuer les léopards ». Alors que dans ce cas, la lionne portait en fait une attention particulière au petit, pouvant même ralentir sa vitesse de déplacement, car elle « comprenait que le petit léopard n’était pas capable de suivre son rythme ou celui de ses petits », a ajouté M. Mittal.

Photo avec l’aimable autorisation de Dheeraj Mittal

Stotra Chakrabarti, post-doctorant à l’université du Minnesota, a publié avec un groupe de collègues chercheurs une étude de cas documentant l' »adoption » avec The Ecological Society of America. Selon Chakrabarti, si les cas d’adoption inter-espèces sont rares, ils se sont généralement interrompus au bout de quelques jours. Il s’agit du premier cas de lien inter-espèces durable et aussi du premier cas constaté entre rivaux naturels.

Quant à savoir comment cet étrange couple est né, les chercheurs ne sont pas sûrs. Dans le document, ils ont noté la présence d’une femelle léopard plus âgée dans les environs, qui a pu être la mère biologique du petit. Ils pensent que le petit s’est perdu ou a été abandonné avant que la lionne ne l’accueille. M. Chakrabarti a cependant déclaré que cette adoption inhabituelle « est certainement le meilleur moment que j’aie vécu », selon le New York Times.

Photo avec l’aimable autorisation de Dheeraj Mittal

Pendant les 45 jours d’observation, la lionne s’est occupée du petit léopard en le soignant et en le nourrissant comme s’il était le sien. Même les deux autres lionceaux ont traité le petit léopard comme s’il faisait partie de la famille. « Il ressemblait à deux gros lionceaux et à un minuscule avorton de la portée », a déclaré le Dr Chakrabarti.

Le document de recherche a conclu en qualifiant cette adoption improbable de « cas de soins parentaux instinctifs plutôt que de reconnaissance de la progéniture ». Les chercheurs estiment que de tels cas, même s’ils sont incroyablement rares, sont l’occasion d’approfondir notre compréhension du comportement des animaux et de leurs interactions.

Photo avec l’aimable autorisation de Dheeraj Mittal

Malheureusement, le bébé léopard a été retrouvé mort en février 2019. Il n’avait aucune blessure, les chercheurs ont conclu qu’il était mort d’une hernie avec laquelle il était né. Ils ont supposé que c’était peut-être la raison pour laquelle sa mère biologique l’avait abandonné.

Selon Chakrabarti, un autre facteur qui a facilité ce jumelage unique a été l’absence de tout mâle adulte lion dans les environs. Les femelles lions ont tendance à s’isoler pendant les premiers mois après un accouchement pour élever leur progéniture. Le chercheur a expliqué que le lionceau aurait probablement été identifié comme un imposteur s’il était arrivé à l’âge adulte et avait tenté de rejoindre le reste de la famille lionne. « Il aurait été fantastique de voir comment les choses auraient évolué si le petit léopard avait grandi », a-t-il ajouté.

Photo avec l’aimable autorisation de Dheeraj Mittal
RECOMMANDÉ