Une mère amène sa fille à l’école avec la nouvelle épouse de son ex-mari et partage un message sur la coparentalité

Par Li Yen
26 juillet 2019 Mis à jour: 26 juillet 2019

Parfois, le divorce peut être une situation difficile à gérer, surtout lorsqu’il y a un enfant en cause.

Hayley Booth, de l’Oklahoma, n’a cependant aucun problème à partager la garde avec son ex-mari, sa nouvelle épouse et son mari actuel, car ils aiment tous leur fille. Elle a laissé un message sincère sur Facebook en partageant son secret sur les responsabilités coparentales, qui a touché le cœur de nombreuses personnes.

Sur la photo qui est devenue virale en 2017, Rachel Elizabeth, âgée de 4 ans, se rend à l’école à pied le premier jour avec ses deux « mamans ». Elle a droit à Dakota Pitman, une « maman en prime », depuis que son père, Caleb Quattrone, et sa mère biologique, Hayley Booth, ont décidé de divorcer.

Cette photo réconfortante a été affichée sur Facebook par Mme Booth, la mère biologique de Rachel, accompagnée d’un message étonnant. « Souvent, des gens me demandent comment mon ex, sa femme, mon mari et moi pouvons si bien partager la garde de notre enfant. Ma réponse est toujours la même : nous aimons tout simplement notre fille », a écrit Mme Booth.

Le divorce peut être difficile à gérer pour les enfants. C’est pourquoi Mme Booth a écrit : « aucun enfant ne mérite d’être ballotté d’une place à l’autre, d’être utilisé comme monnaie d’échange ou d’être mis au milieu d’un drame entre adultes. Elle n’a pas choisi de naître et elle n’a certainement jamais choisi que ses parents divorcent ».

« Pourquoi lui compliquerions la vie en lui demandant de choisir l’un des deux couples de parents à aimer ? »

Mme Booth a confié que Rachel appelle sa belle-mère, Mme Pitman, « Maman », mais elle est tout à fait d’accord parce que Mme Pitman aime Rachel tout comme sa propre fille.

« Elle est toujours là pour elle, elle prend soin d’elle, elle joue avec elle, elle lui enseigne les leçons de la vie et comment elle doit se comporter, elle lui donne des câlins et des baisers de bonne nuit, elle fait tout ce que toute mère ferait ? Mais par-dessus tout, elle l’aime comme si elle était sa fille », a écrit Mme Booth.

« Il faut une femme très spéciale pour accepter une enfant à qui elle n’a pas donné naissance. »

(Illustration – Shutterstock | Avatar_023)

Mme Booth pense que beaucoup de femmes n’aimeraient pas l’idée de laisser leur enfant appeler une autre femme « maman », mais elle n’est pas de cet avis, car cela blesserait profondément son enfant.

« Vous êtes égoïste. Si vous êtes assez chanceuse pour que votre ex ait une femme qui aime VOTRE enfant ou vos enfants comme les siens… pourquoi ne leur permettriez-vous pas d’appeler une femme qu’ils aiment maman ? », a-t-elle dit.

Elle conseille aux couples de « mettre de côté les petites choses mesquines » et d’opter pour la coparentalité paisible afin d’élever l’enfant pour qu’il devienne « l’être humain extraordinaire qu’il doit être ».

(Illustration – Shutterstock | Monkey Business Images)

En plus, Mme Booth a même remercié Mme Pitman, « la maman en prime », à qui elle fait confiance. « Il faut un village pour élever un enfant et je suis plus que reconnaissante pour mon village ! Et vous ? », a-t-elle dit.

De nombreux internautes ont applaudi le message émouvant de Mme Booth. « De si belles paroles d’une personne épatante à l’intérieur et à l’extérieur », a commenté Georgia M Quattrone, une internaute de Facebook.

Quant à Tina Rodgers, elle a écrit : « C’est ce que chaque enfant mérite ! Quels parents formidables vous êtes tous ! »

Et vous, parents, êtes-vous d’accord avec Mme Booth ? Partagez cet article si vous connaissez quelqu’un qui pourrait en bénéficier !

RECOMMANDÉ