Une mère d’accueil aide la mère biologique à vaincre sa toxicomanie et à récupérer la garde de sa fille

Par Louise Bevan
19 juillet 2021
Mis à jour: 19 juillet 2021

Une amitié improbable entre une mère souffrant de toxicomanie et la femme qui a accueilli sa fille a changé les trois vies, et bien d’autres par association.

Non seulement l’ancienne toxicomane Heather Bone a vaincu ses démons, mais elle a récupéré la garde de son enfant, Kristina.

Heather et sa mère d’accueil, Nanci Weinstein, restent proches à ce jour.

Nanci Weinstein, avec la petite fille d’Heather Bone, Kristina (Avec l’aimable autorisation de Heather Bone)

Heather a lutté contre la drogue depuis l’âge de 13 ans, devenant finalement dépendante de l’héroïne et des médicaments sur ordonnance. Après avoir consommé de la méthamphétamine alors qu’elle était enceinte en 2014, sa petite fille de quelques semaines, Kristina, a été placée sous la protection de l’enfance, a rapporté le San Diego Union-Tribune.

Heather était dévastée.

Nanci – qui a elle-même été adoptée par une famille en 1975 lorsqu’elle avait 2 mois – et son mari David d’Encinitas, en Californie, sont devenus les parents d’accueil désignés par le tribunal pour Kristina.

Kristina était le deuxième enfant placé de Nanci. Malgré la dépendance de Heather, Nanci a immédiatement éprouvé de l’empathie pour cette mère en difficulté.

Heather Bone (à gauche) et Nanci Weinstein avec Kristina (Avec l’aimable autorisation de Heather Bone)

« En tant que mère, je ne peux que me mettre à la place de la petite Kristina et me demander comment elle se sent », a-t-elle déclaré dans une interview accordée à ABC 13.

Nanci a supervisé les visites entre la mère biologique et sa petite fille. Les deux mamans étaient inquiètes, mais Heather a tout de suite aimé Nanci. Elle a dit que Nanci lui faisait penser à elle-même « si je n’avais pas fini aussi mal en point ».

Heather a raconté au San Diego Union-Tribune qu’elle et son mari, Andy Tarnovsky, avaient prévu de prendre Kristina et de s’enfuir.

« Mais plus nous avons appris à connaître [Nanci], plus nous avons réalisé que nous ne pouvions pas faire une telle chose à cette femme. Elle était trop gentille », a déclaré Heather.

Heather Bone (à gauche) et Nanci Weinstein (Avec l’aimable autorisation de Heather Bone)

Les deux femmes ont noué une amitié fondée sur l’attention et la compassion mutuelles, mais derrière des portes closes, la toxicomanie de Heather s’intensifiait.

Pourtant, Heather a prouvé son engagement envers sa fille. Elle n’a jamais manqué une visite, et Nanci s’est sentie obligée d’aider son amie à devenir sobre.

Nanci, son mari David, Heather et son mari Andy se sont soutenus de tout cœur quand on a diagnostiqué une maladie rare chez la petite Kristina, la craniosynostose. Les plaques de son crâne étaient soudées, empêchant la croissance du cerveau, et elle a dû subir une intervention chirurgicale majeure, rapporte le San Diego Union-Tribune.

Nanci Weinstein avec Kristina. (Avec l’aimable autorisation de Heather Bone)

Lors d’un entretien avec ABC13, la mère d’accueil a parlé du moment où la relation entre elle et Heather a connu une percée, qu’elle décrit comme le « miracle au McDonald’s », un moment de conversation franche dans un environnement détendu qui a changé le cours de la vie des deux femmes.

Heather n’était pas encore en cure de désintoxication et savait que le temps pressait, mais lorsque Nanci lui a dit qu’elle était « digne d’être mère », les larmes ont coulé librement.

Grâce à l’immense respect d’Heather pour Nanci, le message est resté en elle.

Heather (à gauche) et Nanci ont noué une amitié fondée sur l’attention et la compassion mutuelles. (Avec l’aimable autorisation de Heather Bone)

« La toxicomanie ne connaît pas la socio-économie. Elle ne connaît ni la race, ni le sexe », a déclaré Nanci à ABC 13. « Alors, cela pourrait aussi m’arriver, non ?

« Je ne suis peut-être pas toujours d’accord avec certaines des décisions prises par le parent biologique dans son passé, mais je peux quand même le traiter avec compassion », a-t-elle ajouté.

Au moment où Kristina a subi sa première opération en janvier 2015, Heather suivait une cure de désintoxication. Elle est parvenue à la sobriété, a récupéré la garde de sa fille et a déménagé au Texas pour repartir à zéro avec son mari Andy, la petite Kristina et la fille cadette du couple, Emma.

Nanci et David, qui partagent deux filles biologiques, ont depuis adopté un garçon, anciennement en famille d’accueil. Ils restent en Californie.

Kristina (Avec l’aimable autorisation de Heather Bone)

Aujourd’hui, l’amour de Heather pour ses enfants est toute la motivation dont elle a besoin pour rester sobre. Elle et Nanci, la femme dont l’amour et l’amitié ont rendu le rétablissement possible, se parlent chaque semaine.

« Si cela avait été quelqu’un d’autre, je ne pense pas que je serais ici aujourd’hui, car je n’aurais pas survécu au chemin que j’ai emprunté », a déclaré Heather au San Diego Union-Tribune. « Nous avons été réunis pour une raison. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ