Une mère donne naissance à des quadruplés de façon naturelle après des années d’infertilité et se souvient du moment où elle l’a découvert

Par Louise Bevan
13 novembre 2020
Mis à jour: 13 novembre 2020

Une mère australienne se souvient du moment saisissant où elle a appris qu’elle avait naturellement conçu des quadruplés après des années d’infertilité.

Elle raconte maintenant sur les médias sociaux la réalité derrière les exploits incroyables de sa famille, en tant que mère d’une grande famille de cinq enfants de moins de 3 ans.

Natalie Maree, âgée de 30 ans, de Roebourne, en Australie-Occidentale, a entendu pour la première fois quatre battements de cœur lors de son scan de la septième semaine. Natalie et son mari, Kahn, avaient eu du mal à concevoir un enfant avant que les médecins ne diagnostiquent une « anovulation », une stérilité de cause inconnue, et recommandent des injections d’hormones pour stimuler l’ovulation de Natalie.

(Avec l’aimable autorisation de KiKi et The Quads)

Le couple a finalement donné naissance à une fille du nom de Kiki. Leur deuxième grossesse a été une belle surprise. Cependant, aucun des deux ne soupçonnait que Natalie portait plus d’un bébé lors de cette deuxième grossesse.

« Je me suis allongée et l’échographiste m’a passé la baguette sur le ventre », a dit Natalie au magazine That’s Life. « En regardant sur l’écran flou, j’ai repéré deux sacs. »

Il y a des jumeaux dans la famille du côté de Natalie. Elle était ravie, mais l’échographiste a vite dépassé ce nombre. « Sans dire un mot, il a levé quatre doigts », se souvient-elle. Kahn, a-t-elle dit, « a failli s’évanouir ».

Son médecin les a avertis qu’il s’agissait d’une grossesse à haut risque. « Ma tête a tourné lorsque le médecin nous a parlé de la réduction fœtale », a confié Natalie. « Cela signifiait qu’on m’offrait la possibilité d’interrompre un, deux, voire trois des bébés pour rendre ma grossesse plus viable. »

« Je comprenais les risques, mais je venais de voir mes quatre petits bébés et d’entendre quatre petits battements de cœur », a-t-elle expliqué.

Natalie a chuchoté à son mari : « Il n’en est pas question. » Et Kahn était d’accord avec elle.

Les quatre bébés en développement ont été suivis de près. Natalie a lutté contre les nausées, la douleur et l’épuisement pendant leur croissance, mais a tenu bon jusqu’à 34 semaines. Bien que son immense ventre était tout un spectacle à voir.

(Avec l’aimable autorisation de KiKi et The Quads)

Les frères et sœurs Maioha Kahn, Frankee Gene, Marley Rose et Maddison Grace sont nés par césarienne à quelques minutes d’intervalle le 21 juillet. Une cinquantaine de personnes ont assisté à l’accouchement.

Les quadruplés en bonne santé ont été autorisés à rentrer à la maison après quatre semaines à l’unité néonatale de soins intensifs.

On pouvait presque s’attendre à ce que ce couple bien doté fonde sa propre page Instagram, qui s’appelle Kiki and the Quads, pour faire la chronique de leur famille et de leurs exploits souvent chaotiques avec cinq enfants en bas âge.

(Avec l’aimable autorisation de KiKi et The Quads)
(Avec l’aimable autorisation de KiKi et The Quads)

Il faut 90 minutes aux infatigables parents pour compléter un seul repas. « Nous passons à travers des montagnes de lait maternisé, de biberons et de couches que je n’arrive plus à compter », a dit Natalie à That’s Life, « mais nous ne changerions pas ces moments pour rien au monde… Nous sommes épuisés mais heureux. »

Natalie a aussi parlé ouvertement de son rétablissement post-partum, en défendant l’acceptation de soi pendant que son corps guérit. Elle a partagé une comparaison de photos sur Instagram, cinq semaines après l’accouchement, montrant son ventre nu, la peau supplémentaire qui pend et qui est ridée.

« La réalité est que j’ai produit 4 miracles dans ce ventre ! » a-t-elle commenté.

(Avec l’aimable autorisation de KiKi et The Quads)

Elle est aussi reconnaissante à un réseau familial de soutien.

« On dit qu’il faut un village pour élever un enfant et cela ne pourrait être plus proche de la vérité que dans notre situation », a-t-elle raconté sur Instagram. Elle a remercié ses amis, sa famille et les deux mères « extraordinaires » du couple pour leur soutien.

« Nous ne pourrons JAMAIS les remercier assez pour les sacrifices désintéressés qu’elles font pour nous aider à élever nos cinq magnifiques enfants, nous leur sommes beaucoup plus reconnaissants qu’elles ne peuvent l’imaginer », a partagé Natalie.

FOCUS SUR LA CHINE – Près de 600 grandes entreprises chinoises en crise

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ