Une mère écrit une «note d’excuses» délirante pour excuser son adolescente qui a retardé toute la famille à se rendre à l’école

Par Robert Jay Watson
13 février 2020 Mis à jour: 13 février 2020

Lorsque les parents voient leurs enfants grandir, l’adolescence peut être un choc. Qu’est-il arrivé à l’enfant d’antan aux yeux brillants, au sourire et à l’énergie débordante ? Et que doit faire un parent face aux inévitables transformations qui se produisent sous leurs yeux ?

Pour Nicole Poppic, une femme de 37 ans et une formidable mère de trois enfants dans le nord de la Californie, le parcours de sa fille Cara pendant son adolescence a mis la famille à rude épreuve.

Photo:  avec l’aimable autorisation de Nicole Poppic

Un jour, Mme Poppic en a eu assez. Comme d’habitude, ses plus jeunes enfants, Alex, âgé de 10 ans, et Sammi, âgé de 4 ans à l’époque, étaient prêts à partir avant même que Cara ne soit sortie du lit. Le problème n’était pas seulement le retard ; Cara n’était pas non plus prête à s’excuser ou même à écouter.

Puis sa mère a eu une idée ingénieuse qui allait certainement attirer l’attention de sa fille – une note hilarante pour ses professeurs qui allait devenir virale lorsque les parents d’adolescents de tout le pays la liraient, riraient et pleureraient peut-être aussi.

Ce qui a motivé la note adressée aux enseignants et aux administrateurs de Cara, c’est la façon dont la jeune fille de 14 ans semblait complètement blasée de la façon dont elle avait mis tout le monde en retard. Mme Poppic allait lui donner la « leçon », comme elle l’a raconté à TODAY Parents : « ‘Tu dois commencer à penser aux autres, Cara. Tu n’es pas la seule dans cette famille, tu as aussi mis ton frère et ta sœur en retard. »

Photo : avec l’aimable autorisation de Nicole Poppic

Mais les paroles de maman ont été noyées par les sons du groupe préféré de Cara : Panic ! At The Disco, diffusé à plein régime sur ses écouteurs. Selon Mme Poppic, sa fille « regardait par la fenêtre, [l’] ignorant complètement ». Assez, c’est assez. « J’ai pris son téléphone de ses genoux, j’ai débranché ses écouteurs et j’ai jeté son téléphone par la fenêtre de la voiture », se souvient Mme Poppic.

Le pire, c’est que Cara a eu le culot de demander à sa mère un mot pour excuser son retard. Mme Poppic a écrit une note, qui ne répondait pas du tout à l’attente de sa fille.

« C’est ce qui arrive quand vous êtes en retard à cause de vos propres mauvais choix et que vous me demandez un mot pour justifier votre retard », a commenté Mme Poppic en le publiant sur Facebook.

S’adressant au personnel et aux enseignants de l’école, Mme Poppic a expliqué que sa fille souffrait d’une « pathologie dénommée ‘adolescence' », ajoutant : « Les adolescents de notre grande nation sont affligés, et il n’y a pas de remède. »

Photo : avec l’aimable autorisation de Nicole Poppic

La note franche et honnête concernant sa fille a continué :

« Les symptômes sont multiples, mais ce matin en particulier, elle souffrait d’une incapacité à se lever de son lit, et ressentait également le besoin de parler à son père.

« Elle semble retrouver ses esprits après avoir vu son téléphone portable s’envoler par la fenêtre de la voiture. Appelez-moi en cas de nouvelle crise. »

La mère a pris le temps d’accompagner sa fille à l’école, s’arrêtant au secrétariat pour remettre en main propre la note d’excuses. En la lisant, la responsable des présences a « éclaté de rire », a confié Mme Poppic à Today.

La réponse en ligne a été beaucoup moins discrète, les amis et les parents d’adolescents s’approchant pour dire combien ils compatissaient. Comme l’a déclaré un utilisateur de médias sociaux sur Facebook : « En tant qu’enseignante et mère, bien joué, jeu set match à vous ! »

Photo : avec l’aimable autorisation de Nicole Poppic

Mme Poppic insiste pour dire que sa fille est gentille la plupart du temps. « Voir Cara grandir et changer apporte une grande joie dans ma vie », dit-elle à TODAY, « mais avec cette évolution, la croissance a été douloureuse. » Mme Poppic explique qu’elle ne veut pas que la maison soit pleine de conflits, elle ajoute : « J’espère qu’en la corrigeant lorsqu’elle a un mauvais comportement, je pourrai lui apprendre le respect et la responsabilité à long terme. »

Quant à l’adolescente elle-même, Cara était plutôt gênée par la note de sa mère et sa renommée auprès des médias. Elle s’est confiée : « Je crois avoir eu honte de mon comportement, car mes professeurs me voient généralement comme une élève calme et respectueuse dans la classe, je ne voulais pas qu’ils pensent autrement. » Mais après avoir surmonté la peur de voir exposer en plein jour ses défauts cachés, elle a pu en rire aussi.

Pour Mme Poppic, le succès rencontré auprès de ses fans a eu des conséquences inattendues, et elle s’en réjouit. « Quand j’ai partagé la note au départ, c’était dans l’espoir de faire rire mes amies qui sont mères et de leur faire voir que même les matins difficiles peuvent se transformer avec de l’humour », a-t-elle déclaré.

RECOMMANDÉ