Une mère en difficulté devant la caisse d’un magasin se rend compte qu’elle a perdu sa carte – alors un acte de gentillesse la fait pleurer

Par Epoch Times
27 octobre 2020
Mis à jour: 27 octobre 2020

Un couple est remercié pour un acte de gentillesse envers une inconnue qui a eu lieu dans un grand magasin Kohl’s le mois dernier.

Rien n’est plus embarrassant que de se rendre compte qu’on ne dispose plus de moyen de paiement quand on est arrivé à la caisse d’un magasin. C’est encore plus grave lorsqu’un bambin hurle dans les bras.

Une jeune maman de West Warwick avait décidé d’aller acheter le cadeau d’anniversaire de sa fille au Kohl’s sur Bald Hill Road. Munie d’une carte cadeau de 25 dollars, Mikalina O’Connor a choisi un jouet pour sa fille.

(Avec l’aimable autorisation de Mikalina Greene)

Le panier rose de Minnie Mouse qu’ils ont choisi était l’un des seuls cadeaux que sa fille d’un an, Christine Greene, recevrait cette année-là.

Cependant, alors qu’elle faisait la queue, Mikalina O’Connor a réalisé qu’elle avait accidentellement perdu la carte cadeau et qu’elle n’avait pas d’autre moyen de paiement. Elle était donc désespérée, ce qui est compréhensible.

« Je tiens mon portefeuille avec la carte-cadeau. Alors que je m’approche de ma carte-cadeau, pour la prendre, je me rends compte que je l’ai fait tomber », a-t-elle déclaré à ABC. Je me suis retournée et j’ai demandé : « Quelqu’un a-t-il trouvé une carte-cadeau sur laquelle est écrit ‘bébé’ ? La petite fille criait dans la poussette, j’essayais de la calmer. C’est à ce moment-là que la carte a dû tomber. »

Publication de Mikalina O’Connor sur Facebook le 22 septembre (Capture d’écran/Mikalina Greene)

« J’ai parcouru cette ligne environ 3-4 fois en regardant en haut et en bas sous toutes les tables et les étagères », a ensuite ajouté la maman dans un post sur Facebook le 22 septembre.

La carte-cadeau restait introuvable.

Aux prises avec une petite fille qui hurlait, Mikalina O’Connor se sentait désespérée. L’argent est rare pour la jeune maman, qui s’occupe également de ses grands-parents, âgés de 95 et 96 ans.

« Nous n’avions pu lui offrir qu’un petit cochon tirelire et un jouet pour la baignoire, et c’est tout », a déclaré Mikalina O’Connor. « J’allais utiliser cette carte pour lui acheter un vrai jouet, un jouet qu’elle apprécierait. »

Puis, il s’est produit un événement inattendu qui a sauvé la situation : un couple s’est approché et a insisté pour payer le jouet.

« Ils m’ont donné le reçu du cadeau et ensuite ils m’ont dit : ‘Voici le jouet pour votre fille. Nous ne la laisserons pas partir sans’, et c’est là que je les ai regardés et que j’ai répondu : ‘Merci beaucoup, C’est son cadeau d’anniversaire.' »

(Avec l’aimable autorisation de Mikalina Greene)

Émue par cet acte de bonté, et sentant que son simple « merci » au magasin avait été insuffisant, Mikalina O’Connor s’est tournée vers les médias sociaux et a posté une lettre sincère adressée à cet inconnu et à sa femme.

« Je ne voulais pas que son acte de gentillesse reste anonyme », a-t-elle déclaré. « J’espérais qu’en publiant un message sur Facebook, les gens feraient ce qu’ils ont à faire et le trouveraient. »

Dans un long remerciement, elle a ajouté : « Vous, Monsieur et votre charmante épouse, m’avez fait pleurer !!! »

Par miracle, son message a été transmis à cet inconnu, qui s’est avéré être un homme du quartier nommé Rick Caron.

« Pas besoin de me remercier Mikalina », a répondu Rick Caron. « Joyeux anniversaire à votre fille. »

Focus sur la Chine – Institut Confucius : l’influence de Pékin en France et dans le monde

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ