Une mère partage une mise en garde bouleversante après que son fils a avalé une pile bouton qui lui a fait un trou dans la gorge

Par Louise Bevan
3 août 2020
Mis à jour: 3 août 2020

Pour alerter les parents, une mère a raconté avec émotion l’épreuve de son bambin après qu’il a avalé une pile bouton, un objet tout petit, mais qui s’avère être un très grand danger.

Ashley Mendez est allée sur Facebook le 5 mars et a publié son histoire. « La dernière fois que j’ai tenu mon fils de 20 mois dans mes bras et que j’ai vu ses yeux ouverts, c’était à 21 h le 3 mars, quand on l’a pris de mes bras en cris et en pleurs », a-t-elle écrit.

Adrian, le fils d’Ashley, a été emmené d’urgence en chirurgie pour retirer un objet étranger de sa gorge. Les médecins avaient d’abord soupçonné que l’objet était une pièce de cinq centimes, mais cela s’est avéré beaucoup plus grave.

« Cela a commencé comme une soirée habituelle », a dit Ashley. « Mon mari était dehors en train de griller des hamburgers pendant que je préparais de la nourriture… En une fraction de seconde, notre soirée s’est transformée, lorsque notre fils a frappé à la porte vitrée, montrant fièrement à son père ce qu’il avait dans la bouche. »

(Illustration – VILevi/Shutterstock)

Hector, le mari d’Ashley a accouru pour récupérer l’objet de la bouche de son fils, mais Adrian a été plus rapide et l’a avalé. Ashley, une infirmière, a examiné son fils pour voir s’il présentait des signes de suffocation.

Adrian semblait aller bien jusqu’à ce que, tout à coup, il se mette à pleurer, à avoir des haut-le-cœur et à vomir. Le couple a emmené leur fils aux urgences de l’hôpital.

Une radiographie a montré un objet en forme de pièce de monnaie dans la gorge d’Adrian, la procédure de retrait semblait simple. « Nous pourrons rentrer à la maison ce soir », a écrit Ashley. « Ce n’est pas grave. »

Mais une seconde radiographie préopératoire à l’hôpital voisin pour enfants a révélé un résultat alarmant. Les chirurgiens ont pu voir que la « pièce de monnaie » était en fait une pile bouton. Soudain, le pronostic de l’enfant a changé.

« Immédiatement, cela m’a frappé », se souvient Ashley. « Ma balance alimentaire. Nous pesions notre nourriture pendant que nous cuisinions et mon fils s’en est emparé d’une manière ou d’une autre… Je me souviens que ma belle-mère lui criait dessus et la lui enlevait. Mais nous n’avons pas pensé à chercher la batterie. »

Le garçon a été conduit d’urgence à la salle d’opération. Après une procédure de deux heures, les parents inquiets ont reçu la nouvelle que la pile avait été retirée avec succès.

« Les chirurgiens ont été rassurants, a expliqué Ashley, la pile bouton a été retirée après 5 heures d’ingestion, donc les dommages ont été minimes, mais nous ne connaîtrons l’étendue exacte des dommages avec l’IRM (imagerie par résonnance magnétique) que 24 heures plus tard. »

(Illustration – BonNontawat/Shutterstock)

La pile avait touché le vaisseau sanguin situé derrière l’œsophage d’Adrian, perçant un trou dans sa gorge. Puis, des fluides s’étaient écoulés dans le trou et avaient causé une infection. Après le retrait de la pile, le bambin a été mis sous sédatif, intubé et a reçu des analgésiques et des antibiotiques. Elle a dit que tout compte fait « il s’en était sorti assez bien ».

« La vie de mon fils a tellement changé à cause de cette petite pile », a-t-elle dit. « Il ne pourra plus manger ni boire par la bouche tant que ce trou ne sera pas cicatrisé… Nous devrons le surveiller constamment… cet incident ne s’arrêtera pas une fois que nous aurons quitté l’hôpital. »

L’Académie américaine de pédiatrie estime qu’environ 2 500 enfants avalent des piles boutons chaque année. Toute personne qui ingère une pile devrait être examinée à l’hôpital le plus rapidement possible, mais il existe un remède intelligent à domicile qui peut entre-temps aider à atténuer la gravité des blessures subies : le miel.

« Notre recommandation aux parents et soignants est de donner du miel à intervalles réguliers avant qu’un enfant ne puisse arriver à un hôpital », a dit le Dr Ian N. Jacobs du Center for Pediatric Airway Disorders de l’hôpital pour enfants de Philadelphie. « Il est préférable d’ingérer en toute sécurité du [miel], quelle que soit la quantité, avant de retirer la pile que de ne rien faire. »

Ashley a pris la décision de partager l’histoire de son fils sachant que les piles boutons sont utilisées dans de nombreux articles ménagers ainsi que dans les jouets des enfants. « Je ne savais pas qu’une telle chose pouvait se produire, a-t-elle ajouté, pas avant que cela ne nous soit arrivé. »

« S’il vous plaît, partagez cette histoire avec vos amis et votre famille, afin que nos précieux bambins évitent ce que mon fils ainsi que beaucoup d’autres enfants vivent actuellement. »

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ