Une mère quadruple amputée devient mannequin après avoir perdu ses membres, défiant ses chances de survie de 1 %

Par Caters News Agency
3 avril 2021
Mis à jour: 3 avril 2021

Une mère quadruple amputée est devenue un mannequin après avoir défié ses 1 % de chance de survie.

Après avoir failli perdre la vie à cause d’un sepsis, Kia Brazil, originaire du Wisconsin, a déjoué les pronostics et a réalisé de grandes choses après avoir été amputée des quatre membres à la suite d’une maladie potentiellement mortelle.

La jeune femme de 29 ans a souffert d’une infection de l’estomac qui s’est transformée en sepsis et lui a coûté ses jambes et ses doigts, qui sont devenus noirs et n’ont pu être sauvés.

Kia lors d’une séance de photos après son amputation (Caters News)

Cependant, depuis qu’elle a enduré ces épreuves et qu’elle est devenue plus forte, Kia est maintenant déterminée à utiliser ses expériences de manière positive et a commencé une carrière de mannequin.

Elle dit qu’elle espère démontrer que tout le monde est beau, quelle que soit son apparence.

Depuis plus d’un an, Kia a été recrutée par une agence de mannequins handicapés.

« Lorsque l’agence m’a contactée, j’étais sous le choc et je n’arrivais pas à croire que c’était réel. J’étais tellement contente », a dit Kia.

« En raison du coronavirus, le travail a été plus lent récemment, mais les choses reprennent maintenant, ce qui est incroyable. »

« Je veux utiliser ma carrière de mannequin pour aider les personnes qui ont peur de se montrer ou d’être elles-mêmes à cause d’une maladie ou d’un handicap. »

« Je veux que les gens sachent que nous sommes tous différents et que tout le monde est beau, quoi qu’il arrive. »

« Nous n’avons pas besoin d’avoir une apparence particulière pour être parfaits. Chacun est parfait à sa manière. »

Kia à l’hôpital (Caters News)

Après avoir ressenti des douleurs extrêmes à l’estomac, Kia a été emmenée d’urgence à l’hôpital où l’on a découvert qu’une infection de l’estomac était devenue septique et provoquait une défaillance complète de ses organes.

« On a dit à ma sœur, qui était à l’hôpital avec moi, d’appeler toute ma famille parce que ça ne s’annonçait pas bien », a raconté le mannequin.

« Après l’intervention chirurgicale d’urgence sur mon estomac, c’est là qu’ils ont découvert le sepsis et ont dit à ma famille que tous mes organes se détérioraient rapidement. »

« Ils pensaient que je vivais mes derniers moments, et ma famille s’est préparée à me faire ses adieux. »

Les médecins ont dit qu’ils ne pouvaient rien faire d’autre pour aider Kia. « Ma famille a demandé un deuxième avis et n’était pas prête à abandonner », a-t-elle dit.

Kia a été transférée dans un autre hôpital pour une nouvelle opération, alors qu’elle avait déjà subi deux crises cardiaques.

« Les médecins avaient dit que j’avais moins de 1 % de chance de m’en sortir », a-t-elle ajouté.

(Gauche) Kia à l’hôpital avec des visiteurs (Droite) Kia est ensuite devenue mannequin malgré la perte de ses membres. (Caters News)

Au cours de sa deuxième intervention chirurgicale, les médecins s’efforçaient de faire parvenir le plus de sang possible à ses organes vitaux, tels que son cœur et son cerveau. En conséquence, moins de sang allait à ses membres qui se mouraient.

La jambe droite de Kia a été le premier membre à être amputé pour tenter de lui sauver la vie. Elle a ensuite été placée dans un coma artificiel pendant 14 jours.

« Ils m’ont dit que j’étais la personne la plus malade dans l’unité de soins intensifs à ce moment-là », a-t-elle dit.

« Le coma m’a permis de trouver la force de m’en sortir, mais quand je me suis réveillée, je ne savais pas que ma jambe avait été amputée. »

« J’étais juste reconnaissante d’être encore en vie. »

« Mes autres membres étaient encore là, mais ils étaient noirs, morts, sans vie et plats. »

« Ils étaient affreux », dit-elle, et elle ne voulait pas que ses enfants, Madyson, âgée de 10 ans, et King, âgée de 5 ans, les voient comme ça.

Kia en fauteuil roulant avec ses enfants, Madyson et King (Caters News)

Kia portait toujours des chaussettes pour couvrir ses membres sans vie lorsque ses enfants venaient lui rendre visite. Elle a donc dit aux médecins qu’elle voulait qu’ils les amputent également.

« J’avais besoin qu’ils disparaissent pour pouvoir me concentrer sur ma guérison », a ajouté Kia. « J’ai donc été amputée de ma jambe gauche et de tous mes doigts. »

« J’ai subi un total de 28 interventions chirurgicales et je suis restée à l’hôpital pendant une durée totale de six mois. »

Kia a également subi une hystérectomie complète et a perdu une grande partie de son estomac.

Après avoir perdu ses deux jambes et ses doigts, ainsi que l’usage de son bras droit, Kia a dû trouver une nouvelle façon de vivre pour elle et ses enfants.

Elle raconte que lorsqu’ils l’ont vue après ses amputations, ils étaient effrayés, mais heureux qu’elle soit en vie.

« Cela a été difficile pour mes enfants aussi. J’ai toujours été une mère active et impliquée, alors cela allait être très différent pour nous », a dit Kia.

« Ce fut un voyage incroyablement difficile, mais nous avons réussi. »

Kia posant avec ses prothèses (Caters News)
Kia posant avec ses prothèses (Caters News)

Elle a confié qu’elle s’était en fait senti « ressourcée » après avoir subi ses amputations, en raison de « l’état horrible » dans lequel son corps se trouvait auparavant.

« Je voulais simplement être aussi normale que possible », a-t-elle ajouté. « J’ai un tout nouveau respect pour mon corps extraordinaire après l’avoir vu guérir de tout ce qu’il a traversé. »

« J’ai reçu des prothèses environ un an après mes amputations, mais j’aime mes moignons. Je me déplace principalement en fauteuil roulant ou je me déplace sur mes fesses. »

« J’ai dû apprendre une toute nouvelle série de techniques de survie, je suis tellement plus forte que je ne l’ai jamais été. »

Kia pense que survivre au sepsis l’a forcée à grandir comme individu et a complètement changé sa vision de la vie.

Elle ajoute : « J’apprécie tellement plus les choses les plus simples et j’en suis reconnaissante. »

« Je suis très heureuse d’avoir eu la force de m’en sortir. »

Kia a écrit un livre, Surviving Sepsis, sur son expérience, dont la sortie est prévue en mai de cette année.

Il sera disponible sur son site web.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ