Une mère qui buvait 6 boissons énergisantes par jour a dû recevoir un pacemaker à 32 ans -elle sensibilise maintenant la population

Par EMG Inspired Staff
24 octobre 2019 Mis à jour: 24 octobre 2019

Une jeune femme utilise son histoire pour mettre les autres en garde : ne devenez jamais dépendant des boissons énergisantes – cela peut vous coûter votre santé. Elle l’a appris par expérience après avoir eu peur pour sa santé.

Samantha Sharpe, 33 ans, de Leicester au Royaume-Uni, est une mère de trois enfants qui travaille et, pour survivre, elle a commencé à boire des boissons énergisantes – beaucoup, jusqu’à six par jour.

Tout le sucre et la caféine contenus dans les boissons énergisantes ont rapidement commencé à avoir des effets néfastes sur sa santé. Bien que la boisson la maintenait éveillée, l’augmentation de sucre dans son sang créait des chocs glycémiques, son cœur commençait à s’emballer, puis elle se sentait fatiguée, ce qui l’incitait à prendre une autre dose de boisson énergisante. « Les boissons faisaient battre mon cœur de plus en plus vite, ce qui provoquait des palpitations ; peu après je m’effondrais, alors j’en avais besoin d’une autre, et cela a fait chuter mon rythme cardiaque à 20 battements par minute », a-t-elle dit à LeicesterLive.com.

« Cela me donnait des maux de tête, j’étais grincheuse et j’avais besoin d’une autre boisson pour tenir le coup », a-t-elle ajouté. En 2014, Samantha travaillait comme femme de ménage et essayait de prendre soin de sa famille, ce qui rendait les choses très difficiles.

« J’ai trois enfants et je travaille, alors c’est la vie quotidienne qui m’a poussée à boire des boissons énergisantes », dit-elle. « Je travaille le soir, alors ces boissons m’ont permis de tenir le coup toute la journée. Ça me réveillait et me rendait un peu hyperactive. »

Samantha éprouvait des signes avant-coureurs, mais au début, elle a choisi de les ignorer, ne connaissant pas les dommages qui se produisaient sur son corps. « Je ne dormais pas et j’éprouvais un sentiment de mal-être écrasant lorsque j’essayais de dormir », a partagé Samantha. « C’est quelque chose que je n’ai jamais vécu auparavant, et j’avais envie de boire une boisson pour aller mieux. J’en avais la tremblote. Je me sentais comme accro à ce truc. »

En 2014, Samantha buvait jusqu’à cinq à six canettes de boissons énergisantes par jour. Elle a continué à boire des boissons énergisantes pendant environ quatre ans. Cependant, lorsqu’elle a commencé à souffrir de pertes de mémoire, elle a su qu’il était temps d’aller voir le médecin.

Bien que sa famille l’eût avertie de ne pas boire ces boissons énergisantes, Samantha a continué et ne les a pas écoutés. « Ma sœur, qui est infirmière, a dit que la dépendance est pire que celle de l’héroïne, ce que je peux comprendre car j’en avais besoin pour m’aider à rester éveillée », ajoute Samantha.

Finalement, ses moments d’absences l’ont convaincue que quelque chose n’allait pas, et c’était effectivement le cas. Lors de sa visite chez le médecin en 2018, elle s’est rendu compte qu’elle souffrait d’un blocage cardiaque au premier degré, qui s’est ensuite étendu au deuxième degré.

Après avoir fait installer un stimulateur cardiaque dans son cœur à l’hôpital Glenfield en février 2018, Samantha a réalisé à quel point elle était proche de perdre la vie. « Le pacemaker a dû passer par une veine de ma jambe. Ce n’était pas une expérience agréable et mes enfants ont dû me voir souvent entrer et sortir de l’hôpital », dit-elle. Cependant, Samantha ne souffrait pas seulement de problèmes cardiaques ; elle souffrait également de calculs rénaux et était au bord du diabète de type 2 en raison de la forte quantité de sucre qu’elle avait consommée avec les boissons énergétiques.

Même si les médecins n’ont pas été en mesure de détecter la cause exacte, ils ont mentionné que « boire des boissons énergisantes ne l’a pas aidée ».

Depuis l’installation du pacemaker en 2018, cette mère de trois enfants a déclaré avoir « une nouvelle vie ». Samantha, qui travaille dans un pub le soir, ne s’évanouit plus. Cependant, elle doit aller chez le médecin tous les six mois et faire changer son stimulateur cardiaque tous les dix ans.

Samantha a évoqué les effets des boissons énergisantes : « Il faut davantage faire connaître les effets des boissons énergisantes. Je pense que tout le monde sait qu’elles ne sont pas bonnes pour nous, mais personne n’a jamais dit vraiment pourquoi elles ne le sont pas. »

« J’ai déjà parlé à des gens qui achètent ces boissons et je leur ai dit ce qui m’était arrivé », a-t-elle ajouté.

Samantha a mal au cœur quand elle voit des enfants boire des boissons énergisantes. « Il y a une limite d’âge, mais je vois encore des mères en acheter pour leurs enfants. »

Illustration – Shutterstock | Africa Studio

En 2014, le professeur Milou-Daniel Drici, de France, a présenté au Congrès du CES 2014 des travaux de recherche « sur les boissons énergisantes causant des problèmes cardiaques ». Il a dit : « Les boissons dites ‘énergisantes’ sont populaires dans les clubs de danse et pendant l’exercice physique, les gens consomment parfois un certain nombre de boissons les unes après les autres. Cette situation peut entraîner un certain nombre de conditions défavorables, y compris l’angine de poitrine, l’arythmie cardiaque (rythme cardiaque irrégulier) et même la mort subite. »

Cet avertissement est suffisant pour que le reste d’entre nous ne consomme pas ces boissons régulièrement. Au lieu de cela, l’eau serait le meilleur liquide pour vous hydrater.

RECOMMANDÉ