« Une négligence absolue » de Facebook : les identifiants de 20 millions de Français divulgués sur le web

Par Emmanuelle Bourdy
6 avril 2021
Mis à jour: 6 avril 2021

Les numéros de téléphone de 533 millions d’utilisateurs de Facebook dans le monde ayant fuité du réseau social, elles sont désormais accessibles sur le Web. Qualifiée de « négligence absolue » par le chercheur en cybersécurité Alon Gal, cela pourrait conduire des personnes peu scrupuleuses à démarcher et escroquer ces utilisateurs.  

En raison d’une très grave faille de sécurité qui avait touché 533 millions d’utilisateurs du réseau social Facebook dans le monde, cela a entraîné la fuite de leurs numéros de téléphone ainsi que leur identifiant. Le chercheur en cybersécurité Alon Gal considère cette fuite de données comme une « négligence absolue », ainsi qu’il l’a mentionné sur son compte Twitter. En France, 20 millions d’utilisateurs de Facebook sont concernés, sur un total de 40 millions d’utilisateurs.

Lors de cette fuite de données, ces numéros de téléphone ont pu être achetés par le biais de la messagerie russe Telegram, précise BFM Business. Depuis lors, les numéros de téléphone de ces 20 millions d’utilisateurs français sont désormais librement accessibles sur le net, des forums de hackers les ayant mis en ligne. Cela constitue une porte ouverte aux abus de la part de personnes malintentionnées. Les utilisateurs peuvent devenir les victimes de tentatives d’escroquerie en tous genres et de démarchages téléphoniques intempestifs.

Cette divulgation des numéros de téléphone sur le Web concerne dans le monde 533 millions d’utilisateurs de Facebook sur un total de trois milliards d’utilisateurs. La France n’est donc pas le seul pays à être touché. En Europe, l’Italie est particulièrement impactée, car la fuite de données concerne 36 millions d’utilisateurs. L’Espagne compte également 11 millions de victimes et l’Allemagne, 6 millions. Aux États-Unis, 32 millions de personnes ont été touchées.

À la base, la raison pour laquelle les numéros de téléphone sont demandés par Facebook est de permettre de sécuriser le compte de la personne avec une double identification. Outre cette raison, le numéro de téléphone peut également permettre à Facebook d’envoyer le mot de passe à l’utilisateur lorsque ce dernier le perd.

Un cadre de Facebook rappelle dans un tweet que cette fuite de données remonte à une faille de sécurité qui avait été corrigée en 2019. Néanmoins, les hackers avaient pu récupérer ces données. BFM Business ajoute que Facebook a tenu à préciser en janvier 2021 que « la base de données contenait des identifiants Facebook créés avant que la vulnérabilité soit corrigée. Mais les numéros de téléphone y étant indexés correspondent vraisemblablement, dans la majorité des cas, toujours aux mêmes individus aujourd’hui ».

À noter que prochainement, des millions d’utilisateurs d’iPhone pourront mettre fin au pistage de Facebook sur iOS, Apple ayant mis en place de nouvelles options de protection de la vie privée, précise encore BFM Business.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ