Une oie ne de cesse de picorer la voiture d’un policier. Lorsqu’il la suit, il découvre que ses petits sont en détresse

Par EMG Inspired Staff
20 août 2019 Mis à jour: 20 août 2019

Pour une personne qui sert dans la GRC depuis de nombreuses années, il y aura forcément des moments inoubliables. Par exemple, voici un incident impliquant une oie qui a su faire appel aux forces de l’ordre pour obtenir de l’aide.

James Givens, policier au service de police de Cincinnati depuis plus de 25 ans, se trouvait dans sa voiture de patrouille dans un stationnement près de Mill Creek en mai 2016 lorsqu’il a reçu un visiteur tout à fait imprévu.

L’oie s’est approchée de lui, essayant manifestement d’attirer son attention.

Illustration – Shutterstock | ChiccoDodiFC

Rappelant la situation à The Dodo, James Givens a dit : « Cette oie s’est approchée et a commencé à picorer sur le côté de la voiture. »

James Givens pensait que l’oie avait faim, alors il lui a donné à manger.

« J’ai jeté de la nourriture pour elle, mais elle ne l’a pas prise. Elle n’arrêtait pas de picorer et de caqueter. Puis elle s’est éloignée, s’est arrêtée et s’est retournée. Puis elle est revenue et a picoré un peu plus. »

Quand l’oie désespérée est repartie et a de nouveau regardé en arrière, James Givens a décidé de la suivre. « Elle m’a emmené à une centaine de mètres dans cette zone herbeuse près d’un ruisseau », a-t-il dit.

Puis l’agent Givens a réalisé ce qui se passait. La mère essayait de sauver un de ses oisons qui avait des ennuis.

« C’est là que j’ai vu un de ses bébés s’emmêler dans une ficelle pour ballon. Il donnait des coups de pied. Elle m’a mené droit vers lui », se souvient le policier.

Craignant que l’oie puisse l’attaquer s’il essayait d’intervenir, il a décidé d’appeler la SPCA en premier, mais aucun secouriste n’était disponible.

Cependant, sa collègue, l’agente Cecilia Charron, a entendu son appel radio et est venue de son propre chef.

Voulant aider la maman oie et son bébé, Cécilia Charron a pris les choses en main. Elle s’est approchée et a essayé de démêler le bébé. « Je lui ai dit d’être prudente », a dit James Givens.

S’adressant à la WKRC, James a expliqué : « Eh bien, elle a deux enfants à elle et je suppose que son instinct maternel a dû se manifester parce que c’était comme si elles communiquaient entre elles. La mère oie ne l’a pas importunée. »

James Givens était étonné que la maman oie soit restée là, à regarder, comme si elle comprenait que les policiers l’aidaient.

« J’ai toujours pensé qu’elles avaient peur des gens, et les gens disent qu’elles vont vous attaquer si vous vous approchez de leurs petits, alors je suis surpris », a dit James.

Cela a pris un certain temps à Cécilia Charron, car la corde était « tout enroulée ».

Une fois l’oison détaché du ballon de la fête des Mères, le jeune oiseau s’est précipité vers le ruisseau, sa mère le suivant derrière, tandis que les deux officiers les regardaient attentivement.

Cécilia Charron a ensuite pleuré et a dit à James que c’était le point culminant de ses 24 années de service dans la police.

Ce sauvetage réconfortant a été capté par James Givens sur son smartphone et posté sur YouTube, ce qui a généré plus de 7 millions de visites.

« On dirait une histoire inventée. C’était tout simplement incroyable. Honnêtement, je ne sais pas pourquoi j’ai décidé de la suivre, mais je l’ai fait. Je me demande s’ils savent s’adresser aux humains quand ils ont besoin d’aide », a demandé James Givens.

« Je ne sais pas ce que tout cela signifie, mais j’espère que cela inspirera plus de compassion chez d’autres personnes », a-t-il ajouté.

La gentillesse ne coûte rien, mais elle peut faire une grande différence. Si la maman oie pouvait parler, voici ce qu’elle dirait : « Agents James Givens et Cécilia Charron, merci d’avoir sauvé mon bébé ! »

Regardez la vidéo :

RECOMMANDÉ