Une organisation offre des fleurs d’une manière aléatoire, elles font sourire les patients

Elle livre des fleurs non sollicitées, de la gentillesse et une dose de joie
Par Andrew Thomas
29 décembre 2020
Mis à jour: 29 décembre 2020

Dans un monde trépidant, les petits actes de gentillesse peuvent avoir un impact significatif sur la vie des gens. Pour Larsen Jay de Knoxville, au Tennessee, c’est après un accident traumatisant qu’il a découvert le pouvoir de guérison des fleurs.

Un jour d’été 2007, Larsen travaillait sur le toit de son atelier, bâche à la main, en essayant de réparer une fuite alors que sa femme était absente. Il avait monté et descendu l’échelle à plusieurs reprises mais, alors qu’il montait au sommet pour la 15e fois, l’échelle s’est effondrée. Il est tombé la tête la première sur le béton.

Larsen s’est cassé le bras gauche, le poignet gauche, le coude droit, le fémur droit et le nez, et a subi 10 fractures du crâne. Heureusement, il est resté conscient et a réussi à utiliser son téléphone portable pour appeler le numéro d’urgence. Deux jours plus tard, il s’est réveillé à l’unité de soins intensifs, frustré, confus et dans une immense douleur. Il se souvenait avoir entendu des cris, des hurlements et des pleurs.

Et puis, le troisième jour, un bouquet de fleurs lui a été livré.

À sa grande surprise, les fleurs ont continué à arriver.

« Quand j’ai commencé à plonger dans ce trou de désespoir, il y a eu une autre série de bouquets qui est arrivée », a dit Larsen.

Fleurs de guérison

À la fin de sa première semaine à l’hôpital, Larsen a commencé à devenir fou. Il a fini par convaincre ses infirmières et sa famille de le conduire dans le couloir. Lorsqu’il a quitté sa chambre, il a été frappé par l’atmosphère stérile et sans vie de l’hôpital. En parcourant les couloirs, il a vu combien d’autres patients se trouvaient dans des chambres dépourvues de couleurs et de joie, contrairement à l’atmosphère florale de « jungle joyeuse » dans sa chambre.

« L’odeur était différente. L’environnement avait l’air différent. C’était bizarre », se souvient Larsen.

Larsen est retourné dans sa chambre et a retiré toutes les cartes qui accompagnaient ses fleurs, et a commencé à en charger autant que possible sur son fauteuil roulant. La première chambre qu’il a visitée était la chambre voisine, d’où il avait entendu des bruits déconcertants. La patiente était une femme clairement désespérée et épuisée, et il pouvait le voir dans ses yeux. Il lui a offert un gros bouquet de fleurs et sa réaction était palpable.

« Elle est passée de ces yeux désespérés, j’en ai assez, à un sourire plein d’entrain, pleurant des larmes de joie », a dit Larsen.

Random Acts of Flowers a été fondée en 2008. (Avec l’aimable autorisation de Random Acts of Flowers)

Lorsque Larsen est allé dans la chambre voisine, il a trouvé un homme qui s’occupait de sa femme, qui avait fait une chute. Il a raconté à Larsen qu’il avait été jardinier et lui a décrit les plantes qu’il avait cultivées. Larsen lui a remis une des plantes sur son fauteuil roulant.

Larsen a dit qu’en donnant à l’homme de quoi s’occuper pendant qu’il s’occupait de sa femme, c’était comme s’il avait retrouvé son jardin.

La bonté et l’humanité

Il a fallu 13 opérations et trois mois en fauteuil roulant avant que Larsen commence à se rétablir. Il a passé beaucoup de temps seul. Il n’arrêtait pas de penser aux interactions qu’il avait avec les patients de l’hôpital et il voulait aussi faire quelque chose pour honorer le fait qu’il avait survécu à son accident. Il s’est aussi attardé sur le nombre de patients qu’il avait rencontrés et qui n’avaient personne pour les soutenir.

Larsen pensait qu’il devait y avoir une organisation ou un groupe qui livrait des fleurs aux patients qui ont besoin d’un peu de gentillesse. Au cours de ses recherches, il a découvert que personne ne faisait ce qu’il avait fait à l’hôpital de manière formelle. Un jour, il a commencé à écrire des idées et il a imaginé Random Acts of Flowers (des fleurs offertes de manière aléatoire). Un an après son accident, sa femme et lui ont officiellement fondé l’organisation en 2008.

« Dans ce monde vraiment ridicule et trop compliqué qui va si vite et qui est tellement axé sur la technologie, ce sont les bases qui font avancer l’humanité. Ce ne sont pas les nouvelles ou la technologie. C’est le noyau de l’humanité qui est vraiment la chose la plus importante », a dit Larsen.

Un bénévole remet un bouquet à une personne âgée. (Avec l’aimable autorisation de Random Acts of Flowers)

Un appel

Random Acts of Flowers allait devenir la vocation et le centre d’intérêt de Larsen dans sa vie.

En juillet 2011, il a rencontré une infirmière qui lui a demandé de livrer des fleurs à l’une de ses patientes. Elle lui a dit qu’il y avait au bout du couloir une femme qui était à l’hôpital depuis deux semaines et qu’elle ne s’attendait pas à ce qu’elle vive une semaine de plus.

Larsen a frappé à sa porte et a passé la tête dans sa chambre. Il lui a dit qu’il avait une livraison pour elle, mais elle lui a dit qu’il devait se tromper de chambre. Elle a insisté sur le fait qu’il avait fait une erreur, mais il lui a assuré que les roses qu’il avait apportées étaient pour elle. Lorsqu’il lui a remis le bouquet, toute son aura avait changé. Toute joyeuse, elle l’a pris par le bras et lui a dit qu’il était le premier homme à lui avoir offert des fleurs dans sa vie.

Cette expérience a été ce que Larsen a décrit comme son « moment a-ha », et il a ensuite décidé avec son épouse de quitter leur entreprise et de diriger Random Acts of Flowers à plein temps.

« Le don de fleurs est l’un des gestes les plus universels qui transcendent les races, les religions, les niveaux de revenus, les handicaps – peu importe le nom que vous lui donnez », a dit Larsen.

Les liens floraux

L’une des expériences les plus mémorables de Larsen a été la livraison d’arrangements floraux dans un établissement de soins pour personnes âgées. L’une des infirmières qu’il connaissait lui a demandé de prendre les fleurs les plus parfumées sur le chariot. Il a reniflé autour de lui et a trouvé un bouquet.

Juste avant qu’il n’entre dans la chambre, l’infirmière lui a dit que la patiente était aveugle. Lorsqu’il est entré dans la chambre, la femme s’est immédiatement assise sur sa chaise et s’est exclamée : « Ce sont des lis Stargazer ! » Elle avait été jardinière et les avait identifiés par leur parfum.

« Nous lui avons rendu son jardin. Nous lui avons offert ses souvenirs », a ajouté Larsen.

Random Acts of Flowers a livré 550 000 bouquets jusqu’à ce jour. (Avec l’aimable autorisation de Random Acts of Flowers)

Non seulement Larsen et Random Acts of Flowers apportent le sourire aux patients, mais des études ont montré que les fleurs ont un effet médical positif sur la santé physique et mentale. Elles peuvent réduire l’anxiété, abaisser la pression sanguine et améliorer le moral.

Random Acts of Flowers ne choisit pas qui reçoit des fleurs. Les professionnels de la santé locaux connaissent mieux leurs patients et savent qui a le plus besoin d’une livraison spéciale.

Jusqu’à ce jour, Random Acts of Flowers a effectué 550 000 livraisons dans tout le pays et Larsen n’a jamais rencontré un destinataire qui n’a pas réagi positivement aux fleurs. Larsen aime dire que la vie de quelqu’un peut être changée par les déchets de quelqu’un d’autre. Random Acts of Flowers fait don d’arrangements utilisés dans les mariages et les enterrements, en plus des fleurs qui auraient autrement été gaspillées. Des bénévoles assemblent les bouquets manuellement, et les fleurs qui ne peuvent être données sont transformées en compost.

« Au lieu d’aller à la poubelle, nous pouvons transformer les fleurs en sourires », a dit Larsen.

Élections américaines – Veto de Trump contre le projet de loi sur la défense

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ