Une petite chatte abandonnée depuis plus d’1 mois dans un appartement, les voisins lui donnaient à manger et à boire par-dessous la porte

Par Emmanuelle Bourdy
30 mars 2021
Mis à jour: 30 mars 2021

Une petite chatte avait été abandonnée dans un appartement à Pont-Audemer (Eure). Grâce aux voisins, l’animal a pu être nourri ; ceux-ci passaient la nourriture par-dessous la porte. Ils ont donné l’alerte, et la fondation 30 Millions d’amis a pris le relais.

Une petite chatte prénommée Lizy d’à peine un an a été abandonnée dans l’appartement d’un immeuble de Pont-Audemer, une commune située à 55 km à l’ouest de Rouen. Les locataires de l’appartement étaient partis depuis environ un mois et demi selon des témoignages, ainsi que le relate le magazine 30 Millions d’Amis. Ils avaient donc laissé l’animal livré à lui-même.

Comme les voisins entendaient des miaulements en continu et voyaient la petite patte de la chatte sous la porte, ils se sont inquiétés. Ils ont alors nourri et hydraté la petite bête en glissant de la nourriture et de l’eau sous la porte. Sans ce geste de la part des voisins, Lizy serait morte, a déclaré le vétérinaire après coup, ainsi que le précise l’enquêtrice.

En parallèle, les voisins, ainsi que le propriétaire de l’immeuble, ont alerté la fondation 30 Millions d’amis. Des membres de l’association sont intervenus le 17 mars pour sauver l’animal. Lizy n’avait pas été identifiée et n’était pas stérilisée, précise le magazine 30 Millions d’amis.

Contactés, les locataires de l’appartement ont déclaré qu’il n’y avait pas d’animal à l’intérieur de celui-ci. L’enquêtrice, qui n’est pas de cet avis, affirme que « le chat miaulait et grattait la porte ». Elle a même « laissé un repère cinq jours plus tôt pour confirmer que personne n’ouvrait cette porte », explique-t-elle. Elle « ne comprend pas comment on peut laisser un animal comme cela », d’autant plus que Lizy est « très mignonne » et « recherche constamment de l’affection ». « Cela m’a mis en colère. Mais ça finit bien pour elle, c’est le principal », conclut-elle.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ