Une petite chienne est secourue par l’armée mexicaine trois jours après l’effondrement de la colline de Chiquihuite

Par Celeste Armenta - La Gran Epoca
15 septembre 2021
Mis à jour: 15 septembre 2021

Une petite chienne qui était restée coincée pendant trois jours après l’effondrement de la colline de Chiquihuite au Mexique a été sauvée par le personnel du ministère mexicain de la défense nationale (SEDENA).

Vendredi dernier à 14 h 30 (1 h 30 GMT), des tonnes de terre sont tombées de la colline de Chiquihuite, située dans la municipalité de Tlalnepantla, dans l’État de Mexico, entraînant l’effondrement de plusieurs maisons. Immédiatement, 560 personnes du gouvernement fédéral, des États et des municipalités sont arrivées pour soutenir les opérations de sauvetage, lesquelles ont été interrompues jusqu’à samedi après-midi par les pluies.

Dimanche, ils ont poursuivi les recherches, mais lorsque le lieutenant Carlos Cueva García de l’équipe de réponse immédiate aux urgences et aux catastrophes de l’armée mexicaine est entré dans la zone à risque avec 10 soldats, il a pu entendre les sanglots d’une petite chienne, selon El Financiero.

« Nous avons en effet trouvé la petite chienne, c’est bien une petite chienne. On nous a appelés pour nous préparer à entrer, parce qu’ils ont entendu les gémissements de la chienne, elle se trouvait à une distance d’environ un mètre et demi à deux mètres« , a déclaré le lieutenant.

(Avec l’aimable autorisation de la municipalité de Tlalnepantla de Baz)

Dès qu’ils ont entendu la chienne, les militaires ont levé le bras droit avec un poing serré – un signal pour demander le silence – et ont réussi à la trouver. C’était une bâtarde qui, bien que blessée par les pierres qui lui étaient tombées dessus lors de l’éboulement, était vivante.

Lorsque la chienne a été évacuée du site par la SEDENA, elle a été accueillie par les applaudissements des pompiers et de la protection civile, témoignage spontané de la volonté de retrouver les personnes disparues.

« L’équipe d’intervention immédiate de l’armée mexicaine pour les situations d’urgence ou les catastrophes (ERIED) a sauvé une chienne qui a été retrouvée sous les décombres provoqués par l’effondrement de la colline de Chiquihuitle », a indiqué la SEDENA sur ses réseaux sociaux.

La chienne tremblait et se lamentait, elle a donc été immédiatement emmenée au département des soins pour animaux menacés et animaux sous surveillance de l’Institut municipal de la santé, a expliqué le gouvernement de Tlalnepantla sur sa page Twitter.

Le personnel de la Garde nationale bloque le passage qui permet d’accéder à la zone où s’est produit un glissement de terrain dans la municipalité de Tlalnepantla, au Mexique. (EFE/ Sáshenka Gutiérrez)

Dans les endroits où se produisent des catastrophes naturelles ou des zones de conflit, les animaux de compagnie ou sauvages ne peuvent pas toujours s’échapper, mais il existe heureusement des organisations ou des institutions gouvernementales qui ne les oublient pas.

Le glissement de terrain, qui n’a toujours pas été expliqué officiellement, a provoqué un émoi national parce qu’il s’est produit dans une zone marginalisée, qui est née comme une colonie irrégulière. Les voisins avaient déjà alerté les autorités des risques de glissement de terrain dans la région, qui figurent même dans les atlas officiels des risques en raison de leur dangerosité.

Le conseil municipal de Tlalnepantla a fait savoir que le risque était toujours présent et a demandé à 80 familles installées près de la zone sinistrée de quitter leur domicile en raison du caractère très dangereux de la zone.

Heureusement, cinq abris ont été mis en place, selon Miguel Angel Bravo, secrétaire du conseil municipal.

Selon l’agence de presse EFE, il a déclaré : « Je demande respectueusement à toutes les familles, à toutes les victimes et à toutes les personnes qui sont proches de ces zones à risque de venir dans les abris que nous avons mis en place en toute confiance. »

Des secouristes, des pompiers et des volontaires travaillent ensemble sur les lieux où s’est produit un glissement de terrain sur la colline de Chiquihuite, dans l’État de Mexico, ont déclaré les autorités. (EFE/ Sáshenka Gutiérrez)

Une famille composée d’une mère et de ses deux enfants est toujours portée disparue. Les équipes de secours continuent de travailler avec des équipes de renfort canin pour les localiser.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ