Une photo de l’énorme « dôme de lave » à Hawaii en 1969 fait le buzz : la plus grande éruption en 2200 ans selon les scientifiques

Par Michael Wing
12 août 2019 Mis à jour: 12 août 2019

L’éruption sans précédent du volcan Kilauea à Hawaii, le Mauna Ulu, a donné lieu à des images spectaculaires il y a quelques décennies.

Non seulement s’agissait-il de l’éruption la plus longue jamais enregistrée à l’époque, mais elle était également facilement accessible au public. Ces deux facteurs ont donné lieu à des photographies étonnantes.

L’éruption du Mauna Ulu a commencé en 1969 et s’est poursuivie assez régulièrement jusqu’en 1974, pour un total de 1774 jours (un peu moins de cinq ans). Selon l’Institut d’études géologiques des États-Unis (United States Geological Survey – USGS), il s’agit de l’éruption la plus longue et la plus importante en 2200 ans.

Le volcan Kilauea à Hawaii (©Google Maps)
Mauna Ulu (©Wikimedia Commons | USGS.gov)

Selon LiveScience, le volcan a craché quelque 350 millions de mètres cubes de lave, soit assez de roche en fusion pour remplir 140 000 piscines de dimension olympique.

Une plate-forme d’observation avait été érigée pour permettre au public de voir le lac de lave qui se déversait dans le cratère, a dit l’USGS. En 1969, des photos étonnantes ont été prises, dont l’une a été affichée sur les médias sociaux par l’USGC pour « le jeudi du retour en arrière ».

Du 10 octobre au 13 octobre de la même année, une fontaine de lave a jailli et s’est répandue dans l’océan à 12 km de distance pendant plusieurs jours. La photo, créditée à J.B. Judd, montre un incroyable « dôme » symétrique de lave projetant quelque 20 mètres de lave dans les airs pendant l’éruption. Le dôme était l’un des 12 événements distincts qui se sont produits cette année-là.

Selon l’Oregon State University, les dômes de lave sont formés par le magma « visqueux » qui s’accumule autour d’un trou d’aération du volcan.

L’USGS a tweeté, « L’épisode 10 du ‘dôme de lave’, du 10 au 13 octobre 1969, éruption du volcan Kilauea. Les fontaines à dôme symétrique comme celle-ci sont rares. »

Mauna Ulu (©USGS.gov)

Les « fontaines » se produisent habituellement lorsque des bulles de gaz se forment et se dilatent à l’intérieur d’un trou d’aération dans une fissure de lave, provoquant la vaporisation d’un jet de lave dans l’air. Vingt mètres semble haut, pourtant les fontaines s’étendent typiquement entre 10 à 100 mètres; certaines crachent spectaculairement aussi haut que 500 mètres (un demi-kilomètre) ou plus.

D’après la photo, le dôme de lave semble entrer en éruption dans l’eau, mais les « vagues » qu’on voit sur la photo sont en fait des vagues de lave et non d’eau.

Depuis la fin de l’éruption record du Mauna Ula, une autre éruption a revendiqué le titre pour la plus longue durée. Une éruption volcanique dans la zone du rift est du Kilauea, Pu’u’Ō’ō a commencé en 1983 et se poursuit toujours. Pourtant, contrairement au Mauna Ula, Pu’u’u’Ō’ō est beaucoup moins accessible au public.

« [Pu’u’u’Ō’ō] est la plus longue et la plus volumineuse coulée de lave connue depuis plus de 500 ans dans la zone du rift est du volcan Kīlauea », a dit l’USGS. « Les fontaines et les coulées de lave ont profondément modifié le paysage et ont confronté les résidents à plusieurs reprises. »

RECOMMANDÉ