Une plongeuse trouve des dents de mégalodon qui ont jusqu’à 15 millions d’années

Par Caters News Agency
16 octobre 2020
Mis à jour: 16 octobre 2020

Une plongeuse a trouvé des dents d’espèces sous-marines préhistoriques éteintes.

Terri Olah, 53 ans, du Minnesota, aux États-Unis, a trouvé des dents de mégalodon, dont certaines ont jusqu’à 15 millions d’années.

Les dents des anciens requins sont un trésor préhistorique que l’on peut trouver dans la mer, mais Terri dit qu’il faut avoir un « bon œil » pour les repérer.

Terri Olah, 53 ans, avec certaines des dents qu’elle a trouvées lors d’une récente plongée. Les dents du mégalodon sont à l’extrême droite. (Caters News)

Terri a passé 12 heures à chercher ce « trésor » en Caroline du Nord.

« La chasse aux dents de mégalodon demande de la patience et un œil attentif ! » dit elle.

« Nous avons dû chercher de petits points qui sont le bout de la dent qui sort du sable, puis on évacue doucement le sable de la zone avec la main sans créer un énorme nuage de limon autour de soi, ce qui nuirait à la visibilité. »

Les dents de mégalodon que Terri a trouvées, avec une main pour l’échelle. (Caters News)

Terri confie que trouver les dents enfouies sous le sable de la mer « demande un peu de pratique ».

« La mauvaise visibilité rend les choses encore plus difficiles lorsque vous avez un temps très limité à cette profondeur », dit-elle.

« Mais il n’y a rien de plus excitant que de trouver sa première dent, dont certaines ont entre 5 et 15 millions d’années. »

« La plus grande dent de mégalodon que j’ai trouvée mesurait un peu moins de 15 cm, ce qui est vraiment difficile à trouver intact ! »

« Il est difficile d’imaginer la taille d’un mégalodon avec une bouche pleine de dents, chacune ayant la taille de ma main. »

« Ils estiment que les Mégalodons mesurent entre 9 et 18 mètres de long ! »

(Caters News)

Terri et ses compagnons de plongée ont également trouvé des os de baleine, des défenses et de grands os blancs préhistoriques.

« C’était la première fois que je chassais les fossiles, et j’ai touché le jackpot », a-t-elle dit.

« Je suis descendue trois fois et j’ai rempli mon sac à chaque fois, ils étaient si lourds, je ne pouvais même pas soulever le sac du fond de l’océan. »

« Après avoir fait deux autres plongées, j’ai eu une grande collection de dents et d’os », a-t-elle ajouté. « J’étais au-delà de l’extase. Tous les os, toutes les dents vont dans un seau et trempent dans un mélange de vinaigre de cidre et d’eau. »

(Caters News)

Terri a déclaré qu’après plusieurs jours de trempage, on peut « frotter doucement les balanes et débris restants » à l’aide d’une brosse à dents souple.

« Une fois qu’ils sont nettoyés à la brosse, je les fais tremper un jour de plus dans de l’eau douce, je les sors et je les laisse sécher, puis j’applique de l’huile minérale dessus pour les empêcher de se dessécher. »

« Je suis très heureuse de dire que j’ai une impressionnante collection de l’histoire préhistorique des requins ! » a-t-elle ajouté.

FOCUS SUR LA CHINE – La Chine critiquée pour la confession forcée d’un Taïwanais

Le saviez-vous

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ