Une raie amicale forme un abri avec son corps pour un plongeur lors d’une séance photo sous-marine au fond de l’océan

Par Epoch Times
17 juin 2020
Mis à jour: 17 juin 2020

Un plongeur des îles Caïmans a fait une rencontre sous-marine inhabituelle avec une raie pastenague très serviable qui a formé un abri de son corps lors d’une séance de photos au fond de l’océan.

Une raie plutôt bien intentionnée s’est approchée Jean-Louis Lebreux, 33 ans, plongeur en apnée, alors qu’il prenait la pose au fond de la mer pour une photo. Son ami, le photographe Mark Tilley, a pris plusieurs photos incroyables. Les deux hommes étaient en plongée à Grand Cayman en 2018 lorsque l’ « amie ailée » a décidé de faire une halte pour lui rendre visite.

La raie se met à planer au-dessus de Jean-Louis Lebreux avant de laisser tomber ses ailes sur le sable et d’envelopper le plongeur comme une tente. (Caters News)

M. Lebreux ne pouvait que se prendre au jeu en voyant la raie s’approcher de lui et ajuster son corps au sien pour former un abri protecteur, jusqu’à se poser sur les fonds marins pour finalement créer l’occasion exceptionnelle d’une séance photos que l’on peut qualifier à la fois d’amicale et rarissime.

« Je n’ai jamais vu une raie faire cela en sept ans de ma vie aux îles Caïmans », a déclaré Mark Tilley, le capitaine du bateau, à Caters News. « La raie planait au-dessus de mon ami Jean-Louis Lebreux avant de poser ses ailes sur le sable, ce qui lui a permis d’envelopper mon copain, plongeur en apnée. »

La raie a baissé ses ailes vers le sable et de chaque côté du plongeur Jean-Louis Lebreux, pour prendre la forme d’une tente, ce qui a permis à celle-ci d’envelopper ce dernier. (Caters News)
Jean-Louis Lebreux lève le pouce alors que la raie plane au-dessus de lui et se prépare à descendre sur le sable jusqu’à l’envelopper comme pour lui servir d’abri protecteur. (Caters News)

Les raies possèdent une longue colonne vertébrale dentelée possédant un ou plusieurs aiguillons venimeux sur la queue, dressés vers le haut, qui peuvent causer des blessures très douloureuses, mais qui ne sont généralement pas mortelles pour l’homme. Néanmoins, le plongeur ne s’en est pas trop inquiété, à en juger par son regard lors des photos. La rencontre entre le plongeur et la raie a été tout à fait pacifique, et d’ailleurs, les deux acolytes semblaient prendre un immense plaisir dans cette rencontre.

« C’était vraiment un comportement exceptionnel et rare, et cela m’a fait sourire », a ajouté Mark Tilley.

La raie et le plongeur posent pour quelques photos. (Caters News)

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ