Une statue de la Vierge volée retrouve son église après avoir été rachetée par des antiquaires

Par Sarita Modmesaïb
5 septembre 2021
Mis à jour: 5 septembre 2021

Deux antiquaires ont acheté une statue de la Vierge, mais après avoir découvert qu’elle avait été volée, ils l’ont restituée à sa commune d’origine.

Antiquaire à Troyes (Aube), Pierre Brost travaille aussi sur Paris avec son confrère, Pierre-Fréderic Benoît, fondateur de la galerie La Sculpture françoise, spécialisée dans les sculptures anciennes.

En janvier 2021, les deux antiquaires ont fait l’acquisition d’une statue de la Vierge à l’enfant lors d’une banale vente aux enchères.

« Nos recherches nous ont fourni les preuves que cette œuvre provient de l’église de Longpré-le-Sec et qu’elle est répertoriée comme étant volée », explique Pierre Brost à France 3 Champagne-Ardenne.

Les antiquaires débutent alors des recherches afin de reconstituer l’histoire de la statue. Dans le catalogue Le beau XVIème siècle. Chefs d’oeuvres de la sculpture en Champagne, ils retrouvent trace de la statue dénommée la Vierge du portail de Longpré-le-Sec, non illustrée, « mais qui apparaît heureusement d’une simple recherche Google Images, ou directement sur la base Palissy. C’est seulement une petite photo en noir et blanc, mais le visage a un air familier, et le port de tête et des similarités de drapé sautent aux yeux », relate ainsi Pierre-Fréderic Benoît sur France3.

Volée en 1990, elle retrouve enfin sa place à l’église

Les antiquaires ont alors contacté les Archives de l’Aube et la direction des musées de Troyes, apprenant alors que l’oeuvre, classée monument historique, a été dérobée en 1990. Des photos plus précises confirment l’authenticité de la statue, celle-ci ayant perdu une main, ainsi que le badigeon.

Une demande officielle de restitution a été envoyée à Pierre-Fréderic Benoît qui a ensuite contacté le maire de Longpré-le-Sec.

Le 1er septembre, la statue a retrouvé son village d’origine.

Pierre Brost, qui était présent lors de la restitution, raconte : « Les gens attendaient avec impatience, ils n’y croyaient pas tellement c’était improbable, le retour de cette vierge qui était au-dessus du portail. C’était la protectrice du village, où elle trônait au milieu. Une dame avait découvert le vol, c’était la femme de l’ancien maire, affolée. Ça avait été un drame. Alors aujourd’hui, la joie était grande. »

Le village de 89 habitants a retrouvé sa statue avec beaucoup de joie et ne peut remercier assez les deux antiquaires pour leur action droite.

« C’est beau de rencontrer des personnes honnêtes. La statue fait 30 000 euros, ils auraient pu la garder. Ça fait plaisir de voir ça en ces temps difficiles », souligne ainsi Alexandre Moquart, le maire de la commune, rendant aussi hommage au « travail de fourmi fourni par l’État pour authentifier et retrouver la trace de cette statue ».

Après une restauration bien méritée, la statue retrouvera donc sa place dans le portail, à l’entrée de l’église, avec, par mesure de sûreté, « un procédé indéboulonnable »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ