Une tortue de mer retourne à la plage pour y pondre ses œufs, mais trouve une piste d’atterrissage à la place

21 avril 2019 Mis à jour: 9 juillet 2019

Une tortue de mer verte a récemment été forcée de pondre ses œufs sur le tarmac d’un nouvel aéroport, mais heureusement, les habitants étaient là pour sauver la mise. Ce n’était pas comme ça qu’elle se souvenait de son lieu de naissance, et maintenant elle était revenue pour déposer ses propres œufs.

Les tortues marines profitent des océans de la Terre depuis des millions d’années et jouent un rôle important dans l’écosystème marin. Leur nombre a cependant diminué, et le fait de s’être prises au piège dans les filets de pêche est l’une des principales causes de leur disparition prématurée. Chaque année, les tortues femelles retourneront à l’endroit même où elles sont nées, selon le National Geographic. Comme seulement un nouveau-né sur 1 000 devient adulte, il est d’une importance vitale pour lui de concevoir.

Que se passe-t-il lorsqu’une tortue retourne à sa plage de nidification pour découvrir que la plage n’existe plus ? Et que fait-elle quand elle trouve un tarmac d’aéroport à la place ?

Une tortue verte, aux Maldives, s’est retrouvée dans une telle situation le 9 avril, comme le rapporte le site The Edition.

La tortue enceinte est retournée à son lieu de naissance pour trouver la plage qui n’y était plus – au lieu d’un sable blanc et mou, c’était de l’asphalte fraîchement posé à sa place.

La nouvelle piste d’atterrissage construite sur l’île Maafaru aux Maldives fait partie de l’aéroport international Maafaru de l’atoll de Noonu, un projet de plus de 53 millions d’euros que la tortue n’avait pas prévu.

Mais quand même, il faisait chaud, et, incapable de creuser dans la surface dure, elle a fait ce que n’importe quelle tortue enceinte qui se respecte aurait fait, et y a déposé ses œufs.

Les gens du coin ont vite fait de l’aider et l’ont renvoyée à l’océan.

Selon David Godfrey, directeur exécutif de l’association de protection de tortues de mer, la Sea Turtle Conservancy, la plupart des espèces de tortues sont attirées dans la même région où elles sont nées et où elles se sont reproduites dans le passé.

« Cette tortue est probablement née et a éclos sur cette plage (…) Elles ne font pas que pondre leurs oeufs. Le fait que la tortue laisse tomber ses œufs me dit que ce n’est pas la première fois qu’elle vient sur ce rivage », a dit Godfrey au Dodo.

Un fonctionnaire du conseil a dit : « Malgré la construction de la piste, la fréquence avec laquelle les tortues visitent l’île pour nicher n’a pas diminué. »

L’aéroport a été officiellement inauguré le 29 août 2018 et avec une piste de 2 200 mètres de long, il peut accueillir les Airbus A320 et Boeing 737.

Avec cinq des sept espèces de tortues dans le monde que l’on trouve aux Maldives, les tortues vertes sont l’une des plus fréquentes.

[Traduction : C’est juste déchirant. Voici ce que nous obtenons en supprimant les obstacles environnementaux au développement : une tortue gestante arrive pour trouver une piste d’atterrissage où elle a déjà connu une plage de nidification.]

La tortue verte est inscrite sur la liste des espèces menacées par l’Union internationale pour la conservation de la nature, et de nombreux experts ont réclamé un modèle de développement durable dans toute la mesure du possible.

Les tortues de mer peuvent parcourir de grandes distances pour retourner à leur plage de nidification – elles peuvent faire le voyage dangereux tous les deux à quatre ans, et pondre environ 60 à 200 œufs à chaque fois, selon Conserve Turtles. Lorsque les nouveau-nés arrivent au monde, ils doivent se précipiter sur le sable pour éviter d’attendre les prédateurs. S’ils réussissent, leur espérance de vie peut être longue, plus de 100 ans.

Version originale

Si cet article vous a intéressé, partagez-le avec vos proches et amis et faites-nous part de vos commentaires.

RECOMMANDÉ