Une vidéo prise par un drone montre la rencontre de près de surfeurs avec un grand requin blanc

Par CNN
26 juin 2020
Mis à jour: 26 juin 2020

L’Institut national de sauvetage en mer en Afrique du Sud a invité les nageurs et les surfeurs à la prudence après une récente série d’observations de grands requins blancs et de rencontres de près, dont l’une a été capturée dans des images étonnantes filmées par un drone.

Les incidents ont été enregistrés le long des côtes du Cap Sud et du Cap Est, selon un rapport du National Sea Rescue Institute (NSRI), publié le 23 juin.

Ces eaux, au large de la ville du Cap, sont bien connues pour être parmi les meilleurs endroits au monde pour repérer les prédateurs, mais les recherches montrent que le nombre de requins a considérablement diminué.

Cependant, « de nombreuses » observations et quelques rencontres de près se sont produites au cours de ces dernières semaines, a dit le NSRI, qui a diffusé des images filmées par un drone montrant un requin à proximité d’un groupe de surfeurs dans la baie de Plettenberg.

C’est normal de voir plus de requins dans la région à ce temps-ci de l’année, car ils se nourrissent de phoques et de poissons près du rivage, a expliqué l’organisation.

« Le comportement observé dans les images de ce drone montre que le requin est bien conscient de la présence des surfeurs et qu’il les examine », a dit Sarah Waries, du programme CoCT Shark Spotters (observateurs de requins de la ville du Cap), dans le communiqué.

« Il est important que les gens se rappellent que les requins blancs sont des superprédateurs naturellement curieux et que, bien que les attaques de requins soient rares, les nageurs doivent comprendre le risque inhérent associé à partager l’océan avec ces animaux et modifier leur comportement en conséquence pour éviter de rencontrer des requins. »

Récemment, à plusieurs reprises, les autorités ont dû demander aux surfeurs de sortir de l’eau lorsque des requins ont été aperçus à proximité.

CoCT Shark Spotters a publié des conseils pour réduire le risque de rencontres à proximité, notamment en restant hors de l’eau lorsque des oiseaux, des phoques ou des dauphins se nourrissent tout près.

Il est également conseillé de rester hors de l’eau dans les zones de pêche ou en cas de saignement, ainsi que de se tenir à l’écart des embouchures de rivières et des eaux profondes au-delà des vagues déferlantes.

Il n’est pas conseillé d’aller à l’eau seul, la nuit, ou si une baleine s’est échouée dans la région.

Il est également conseillé d’utiliser un bouclier anti-requin personnel, un dispositif qui crée un champ électromagnétique pour dissuader les requins, et faire attention à la signalisation au sujet de requins.

Il est conseillé à ceux qui utilisent des kayaks ou des surf-skis en haute mer de pagayer en groupe en formant un losange serré.

Selon l’Encyclopedia Britannica, la plupart des attaques de requins contre les humains se produisent lorsque l’animal est confus. Ils « attrapent » les objets qui lui sont étrangers pour déterminer ce qu’ils sont et s’ils sont dignes d’un repas.

Selon la base de données des attaques de requins du Musée d’histoire naturelle de Floride, il y a eu 64 attaques de requins non provoquées dans le monde en 2019, dont deux ont été fatales.

Une attaque provoquée est définie comme une attaque où un humain a amorcé l’interaction avec un requin, par exemple en essayant de le nourrir.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

 

RECOMMANDÉ