Une vidéo étonnante montre des moutons disposés de manière à former un cœur géant dans le champ d’un fermier en Australie

Par Epoch Times
1 septembre 2021
Mis à jour: 1 septembre 2021

Un agriculteur australien n’a pas pu se rendre à l’enterrement de sa tante en raison des restrictions liées à la pandémie.

Il lui a donc rendu hommage avec une alternative originale : des dizaines de moutons disposés en forme de cœur dans son champ.

Une vidéo prise par un drone montrant des brebis en gestation en train de mâcher de l’orge dans un enclos, tout en exprimant involontairement l’affection de Ben Jackson pour sa tante Deb bien-aimée, a été regardée par les personnes en deuil lors de ses funérailles dans la ville de Brisbane, dans l’État du Queensland, cette semaine.

M. Jackson était confiné à ce moment-là de l’autre côté de la frontière de l’État, dans sa ferme de Guyra, dans l’État de la Nouvelle-Galles du Sud, à 434 km plus loin.

« Il m’a fallu plusieurs essais pour y arriver… et le résultat final est ce que vous voyez. J’ai fait tout ce que j’ai pu pour obtenir un cœur », a confié Ben Jackson le 5 août.

M. Jackson a commencé à expérimenter la création de formes avec des moutons pour soulager le stress monotone lié à l’alimentation manuelle du bétail pendant une sécheresse dévastatrice qui a sévi dans la majeure partie de l’Australie au cours des premiers mois de la pandémie du virus du PCC (Parti communiste chinois).

Il a découvert que s’il épelait le nom de ses groupes musicaux préférés avec des grains tombés de l’arrière d’un camion, le troupeau adoptait à peu près la même forme pendant plusieurs minutes.

« Lors de la sécheresse, cela m’a certainement remonté le moral », a-t-il dit.

« Ce cœur que j’ai fait pour ma tante, il semble bien qu’il a eu un petit effet à travers l’Australie », a-t-il ajouté, faisant référence aux réponses émotionnelles des médias sociaux.

« Peut-être que nous avons tous besoin de nous donner un gros câlin virtuel », a-t-il dit.

M. Jackson a dit qu’il avait de la chance d’avoir encore du grain sur sa propriété après avoir été victime d’une invasion de souris cette année, suite à la sécheresse.

Il continue de compléter l’alimentation des brebis en gestation avec des céréales pour améliorer leur condition avant la mise bas.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ